Navigation – Plan du site

AccueilNuméros73General Section“At ‘home’ in Panama”: Space and ...

General Section

“At ‘home’ in Panama”: Space and Spatial Politics in the Short Stories of Eric Walrond and Carlos “Cubena” Guillermo Wilson

Sharon Babb
p. 171-191

Résumé

Cette étude se penche sur la représentation des noirs d’origine antillaise après la construction du canal de Panama dans une sélection de nouvelles d’Eric Walrond et de Carlos “Cubena” Guillermo Wilson. Ces deux écrivains dramatisent dans leurs œuvres le calvaire des Antillais qui, après avoir émigré au Panama durant la construction du canal s’y sont fixés après sa mise en fonction. L’intitulé de cette étude fait ressortir deux soucis majeurs. La première partie désigne la nature ambiguë du pays d’accueil, soit pour les migrants soit pour leurs descendants, pour lesquels les localités ne constituent pas toujours des lieux d’hospitalité mais des lieux d’hostilité. La deuxième partie renvoie aux nombreuses façons de placer les migrants selon une politique de l’espace. En d’autres termes, on s’interroge ici sur la manière dont les personnages négocient l’espace. Cette analyse porte sur “The Wharf Rats” et “Tropic Death”, tirés du recueil d’Eric Walrond intitulé Tropic Death, ainsi que sur “The Family” et “The Flour Boy”, tirés de Short Stories by Cubena, recueil de Carlos Guillermo Wilson. L’approche proposée est comparative : dans un premier temps, l’analyse porte sur “The Wharf Rats” et “The Family” et, dans un deuxième temps, sur “Tropic Death” et “The Flour Boy”. En évaluant et théorisant de manière critique la forme, la structure ainsi que les techniques de narration de ces récits, cette étude apporte des éléments de réponse sur le travail de ces auteurs, éléments qui pourront être liés non seulement à leurs liens panaméens, mais aussi à leurs différences de style et à leurs préoccupations de descendants d’immigrés. Les deux écrivains adoptent une voix narrative qui refuse d’être étouffée, un ton qui dénonce audacieusement la violence et la misère extrême qui affligent nombre de leurs personnages.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Plan

Excluding the Other: Social Structures of Exclusion
Existing on the Periphery in “The Wharf Rats” and “The Family”
Children as the “Other” in “Tropic Death” and “The Flour Boy”

Aperçu du texte

The focus of this essay is on the representation of black West Indians in post-construction Panama in selected short stories by Eric Walrond and Carlos “Cubena” Guillermo Wilson. This is important for the simple reason that migration from the Anglophone Caribbean continued well into the late 1920s and that by that time, one could begin to identify a generation of black West Indians who were born in Panama. After construction ended, contrary to what the Americans and the Panamanian government believed, many West Indians did not immediately return home but remained in Panama (Senior 291). According to Olive Senior, many West Indians had “already established permanent settlements in Colón, Panama City, Bocas del Toro and elsewhere” (291). And, as Velma Newton points out, the community rose from a few hundred in the 1850s to almost 36,000 by the 1920s (Silver Men 150).

The following analysis focuses on the stories “The Wharf Rats” and “Tropic Death” from Eric Walrond’s collection Tropic ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sharon Babb, « “At ‘home’ in Panama”: Space and Spatial Politics in the Short Stories of Eric Walrond and Carlos “Cubena” Guillermo Wilson »Journal of the Short Story in English, 73 | 2019, 171-191.

Référence électronique

Sharon Babb, « “At ‘home’ in Panama”: Space and Spatial Politics in the Short Stories of Eric Walrond and Carlos “Cubena” Guillermo Wilson »Journal of the Short Story in English [En ligne], 73 | Autumn 2019, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 15 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/jsse/2819

Haut de page

Auteur

Sharon Babb

Sharon Babb teaches English Language, Literature and Communication Studies at a secondary school in Barbados. She received a PhD in Literatures in English from the University of the West Indies, Cave Hill Campus, Barbados. Her research interests include migration, trauma and Barbadian fiction.

Haut de page

Droits d’auteur

© All rights reserved

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search