Navigation – Plan du site

AccueilNuméros73General SectionLove and Discipline in Alice Munr...

General Section

Love and Discipline in Alice Munro’s “Amundsen”

Stephen Bernstein
p. 205-219

Résumé

Les précédents commentateurs ont eu tendance à traiter “Amundsen”, nouvelle figurant dans le recueil Dear Life (2012) d’Alice Munro, comme une histoire d’amour formellement organisée à partir d’archétypes traditionnels. La présente approche se veut plus originale en mettant en évidence les spécificités géographiques et historiques du récit, qui permettent de la situer non seulement dans l’Ontario des années 1940, mais aussi dans l’histoire du traitement de la tuberculose et de ses institutions. L’analyse de plusieurs volets du récit montre que le souhait de discipliner donne lieu une obéissance presque masochiste et auto-policée. Ce que l’on pourrait lire de prime abord comme une histoire d’amour apparaît, de manière plus crédible, comme l’histoire d’un traumatisme qui laisse la narratrice vide, détachée et incapable d’apprendre quoi que ce soit de l’expérience amère qu’elle raconte.

Haut de page

Entrées d’index

Auteurs étudiés :

Alice Munro
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Aperçu du texte

Alice Munro’s “Amundsen” is the first-person narrative of Vivien Hyde, a young teacher embarking on her first independent situation at a school housed in an Ontario tuberculosis sanatorium during the winter of 1945. The story centers on her brief relationship with the sanatorium’s director, Dr. Fox, couching its consideration of personal feelings within a larger contest between education and medicine. Though it has been read as a love story, “Amundsen” finally brings its greatest scrutiny to bear on the damage inflicted by disciplinary processes. The story stages a gendered conflict between education and clinical medicine, one that leads to a more troubling struggle, disciplinary in the Foucauldian sense. Fox’s ultimate control over Vivien registers so deeply in her consciousness that it controls her actions and reactions even years after the story’s main events. The process through which this control is exercised will be observed through attention to earlier readings which see “Amu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stephen Bernstein, « Love and Discipline in Alice Munro’s “Amundsen” »Journal of the Short Story in English, 73 | 2019, 205-219.

Référence électronique

Stephen Bernstein, « Love and Discipline in Alice Munro’s “Amundsen” »Journal of the Short Story in English [En ligne], 73 | Autumn 2019, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 15 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/jsse/2858

Haut de page

Auteur

Stephen Bernstein

Stephen Bernstein is a professor of English at the University of Michigan–Flint. He is the author of the book Alasdair Gray as well as numerous articles on a wide range of writers, including Alice Munro, Virginia Woolf, Joseph Conrad, Samuel Beckett, and Charles Dickens.

Haut de page

Droits d’auteur

© All rights reserved

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search