Navigation – Plan du site

AccueilNuméros73General SectionTexting a Spinoff: Daniel Mallory...

General Section

Texting a Spinoff: Daniel Mallory Ortberg’s Hybrid “Little Women”

Beverly Lyon Clark
p. 261-279

Résumé

“Little Women” (2014) de Daniel Mallory Ortberg est à la fois une adaptation, une parodie, un produit dérivé et une nouvelle. En tant que produit dérivé, cette nouvelle soulève des questions sur le statut de tels textes (peuvent-ils exister indépendamment du récit qui les a nourris ?), notamment lorsqu’on s’attarde sur la réécriture que Ortberg propose du Little Women de Louisa May Alcott. “Little Women” introduit également des questions relatives à la nature même de la nouvelle. Par exemple, un récit bref doit-il vraiment avoir un « effet unique » ? En outre, le texte met en œuvre de manière efficace l’hybridité, composé qu’il est d’une série de messages écrits échangés par téléphone rappellant les dialogues d’un drame ; il s’interroge sur la relation entre l’intimité et la distance, et aussi sur la nature des choses.

Haut de page

Entrées d’index

Auteurs étudiés :

Daniel Mallory Ortberg
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Aperçu du texte

For Birgit Spengler, so many literary spinoffs of classic American works have been published in recent decades that they constitute a genre (15). The past half a dozen years alone have witnessed at least eleven novel-length spinoffs of Louisa May Alcott’s Little Women (to add to more than fifty earlier ones), plus a board book, three graphic novels, and numerous other adaptations, condensations, and illustrated editions (see Clark, “From Babylit” 433-45). Not to mention Mallory (now Daniel) Ortberg’s story “Little Women,” in his 2014 Texts from Jane Eyre, and Other Conversations with Your Favorite Literary Characters. The story consists of invented text messages among the four March sisters and their neighbor Laurie: Jo objects to Meg’s forthcoming marriage; Beth bemoans how much she is dying; Jo declines Laurie’s proposal and later tells him she plans to marry Professor Bhaer. On the one hand, the piece raises questions about the functions of literary spinoffs, including those of L...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Beverly Lyon Clark, « Texting a Spinoff: Daniel Mallory Ortberg’s Hybrid “Little Women” »Journal of the Short Story in English, 73 | 2019, 261-279.

Référence électronique

Beverly Lyon Clark, « Texting a Spinoff: Daniel Mallory Ortberg’s Hybrid “Little Women” »Journal of the Short Story in English [En ligne], 73 | Autumn 2019, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 15 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/jsse/2890

Haut de page

Auteur

Beverly Lyon Clark

Beverly Lyon Clark is Professor of English and Women’s & Gender Studies at Wheaton College in Massachusetts. She is the author of Kiddie Lit: The Cultural Construction of Children’s Literature in America and The Afterlife of “Little Women, and she has edited or coedited works by or about Louisa May Alcott, Mark Twain, Flannery O’Connor, Carson McCullers, and Evelyn Sharp.

Haut de page

Droits d’auteur

© All rights reserved

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search