Navigation – Plan du site

AccueilNuméros74Corpse Birds and Cooling Boards: ...

Corpse Birds and Cooling Boards: Appalachian Deathways in Ron Rash’s Short Stories

Randi Adams
p. 109-121

Résumé

La manière dont une société traite de la mort met au jour les valeurs qu’elle considère comme impératives dans la vie. Dans Death and Dying in Central Appalachia, James K. Crissman écrit : « la culture de la montagne s’ancre autour de la mort ». Cette culture, à laquelle la langue anglaise se réfère souvent à travers l’expression “death-ways”, s’efface de plus en plus à mesure que les pratiques de l’Amérique dominante et l’industrie des pompes funèbres remplacent les rituels d’antan. Ron Rash a souvent commenté son désir de résister par son écriture à l’effacement rapide de la culture propre au Sud des Appalaches. Il rend hommage aux croyances et pratiques traditionnelles, et plus particulièrement à celles qui concernent la mort, dans des nouvelles comme “The Corpse Bird”, “Last Rite” et “Return”. Cet article examine les représentations des rituels qui entourent la mort dans plusieurs nouvelles et analyse ce qu’elles révèlent des valeurs des personnages qui y sont mis en scène en s’attachant à montrer la manière dont cette histoire culturelle résonne aujourd’hui. L’attention portée à des nouvelles qui se déroulent dans le monde contemporain, comme “Chemistry” et “Something Rich and Strange,” permet de montrer la manière dont la représentation du deuil chez Rash est influencée par la proximité des nouvelles plus historiques et par l’histoire culturelle qu’elles reflètent, tout en s’en démarquant.

Haut de page

Entrées d’index

Index by keyword:

Ron Rash
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2022.

Plan

Preparing the Body and Funeralizing
Signs and Myths
Implications and Conclusions

Aperçu du texte

Small family graveyards and churchyard cemeteries speckle the slopes of western North Carolina and upstate South Carolina, the backdrop of Ron Rash’s expansive body of work. So too does death permeate the content of Rash’s writing. Thematically, his work relies on the landscape of the Appalachian region and deeply explores the idea of loss—often interweaving death and cultural erasure. In contrasting the traditional with the contemporary, the careful reader of Rash’s fiction is able to witness the transformation of the practices and beliefs surrounding death as the funeralizing process is taken out of the hands of the family and community, and turned over to the funeral industry. The result of this change, what can be summed up as a commodification of funeralizing, is a detachment and discomfort with the idea of death and the dead. The representations of deathways in “Raising the Dead,” “Last Rite,” “The Corpse Bird,” and “Something Rich and Strange” emphasize the significant role o...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Randi Adams, « Corpse Birds and Cooling Boards: Appalachian Deathways in Ron Rash’s Short Stories »Journal of the Short Story in English, 74 | 2020, 109-121.

Référence électronique

Randi Adams, « Corpse Birds and Cooling Boards: Appalachian Deathways in Ron Rash’s Short Stories »Journal of the Short Story in English [En ligne], 74 | Spring 2020, mis en ligne le 01 juin 2022, consulté le 27 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/jsse/3084

Haut de page

Auteur

Randi Adams

Randi Adams received her Master of Arts in English at Western Carolina University in 2019. She has presented research on Ron Rash’s work at the American Literature Association and Appalachian Studies Association conferences. She is most interested in Southern and Appalachian literature and cultural history, especially in relation to economic class and the environment.

Haut de page

Droits d’auteur

© All rights reserved

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search