Navigation – Plan du site

AccueilNuméros76Time, Space, EthicsSeeing Together: Shared Attention...

Time, Space, Ethics

Seeing Together: Shared Attention in A. S. Byatt’s Short Stories

Jennifer Preston Wilson
p. 163-181

Résumés

Les nouvelles d’A. S. Byatt mettent souvent en scène deux moments de reconnaissance mis en tension l’un avec l’autre pour souligner à quel point il est difficile de saisir la vérité grâce aux sens. Ces moments de lucidité contrastent avec les habitudes que les personnages ont préalablement établies pour se préserver. S’appuyant sur l’idée du « bien » dans la philosophie d’Iris Murdoch, Byatt montre que ces instants de compréhension inédite n’ont lieu que dans des cas rares et accidentels qui rassemblent divers sujets dans des moments d’attention conjointe. Byatt place ces moments de « vision commune » dans l’étrangeté attachée au début ou à la fin des nouvelles (“Body Art” et “The Thing in the Forest”), ainsi que dans l’imagerie réfractée des arts visuels et des rêves (“The Chinese Lobster” et “Crocodile Tears”), lesquels éloignent l’attention de soi et mènent vers l’acceptation pleine d’affection des contingences de la vie.

Haut de page

Entrées d’index

Auteurs étudiés :

Antonia Susan Byatt
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2023.

Plan

“Body Art”
“The Thing in the Forest”
“The Chinese Lobster”
“Crocodile Tears”
“The Pink Ribbon”

Aperçu du texte

While A. S. Byatt decries the epiphany due to its stock predictability (see Byatt, “World Literature”), she often stages two recognition scenes held in tension with one another in her short fiction. In doing so, Byatt explores the depths of what Terence Cave calls the “scandal” of anagnorisis (1). Cave contends that upon closer examination Aristotle’s seemingly straightforward concept of “a change from ignorance to knowledge” (56) can be seen to perform the very problem of knowing; according to his analysis, while recognition presents “the moment at which the characters understand their predicament fully for the first time,” it simultaneously enacts “a shift into the implausible: the secret unfolded lies beyond the realm of common experience” (1-2). By linking recognition’s insight with its marvellous impossibility, Cave highlights how this element of the Poetics puzzles us as a formal device immanent with its own meaning. Byatt goes a step further with her dual recognition scenes, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jennifer Preston Wilson, « Seeing Together: Shared Attention in A. S. Byatt’s Short Stories »Journal of the Short Story in English, 76 | 2021, 163-181.

Référence électronique

Jennifer Preston Wilson, « Seeing Together: Shared Attention in A. S. Byatt’s Short Stories »Journal of the Short Story in English [En ligne], 76 | Spring 2021, mis en ligne le 01 juin 2023, consulté le 06 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/jsse/3525

Haut de page

Auteur

Jennifer Preston Wilson

Jennifer Preston Wilson is a professor of English at Appalachian State University and co-editor of Approaches to Teaching the Novels of Henry Fielding (2015). Her recent work includes chapters in Laurence Sterne’s A Sentimental Journey: A Legacy to the World (2021) and Rewriting Crusoe: The Robinsonade Across Languages, Cultures, and Media (2020).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search