Navigation – Plan du site
Philologies
Notes égyptiennes

Note sur une récidive

Bernard Boyaval
p. 214-215

Résumés

Remarques sur la traduction d’alypos sur sept épitaphes grecques d’Égypte.

Haut de page

Texte intégral

  • 1 Tod 1951, 187.
  • 2 Cf. Tod 1951, 188.

1Alypos a deux sens, passif et actif, comme beaucoup d’autres adjectifs grecs (ex. amathès dans Boyaval 2002, 153). Ainsi le Liddell-Scott-Jones, s. v., distingue-t-il deux paragraphes, sous les rubriques « without pain » (1) et « causing no pain or grief » (2). M. N. Tod a souligné qu’il faut lui attribuer le sens actif sur les épitaphes : « I feel convinced, however, that in prose epitaphs the word is to be taken in its active sense […]. Thus in the constantly recurrent alypos of the epitaphs we have no mere record of the untroubled lives led by those commemorated, but the assertion of a positive virtue, albeit expressed in a negative form, the claim that they had passed through life without causing pain or grief to those around them »1. Et, pour s’assurer de ce sens actif, il a suggéré de tenir compte des adjectifs qui forment, avec alypos, de véritables « chaînes » de qualificatifs, comme chrestos (le plus fréquent), chrèsimos, philadelphos, philanthrôpos, d’autres encore, les uns exceptionnels, certains plus souvent attestés, qui, tous, soulignent les qualités positives et les comportements actifs que les défunts avaient manifestés envers leur entourage, familial, villageois ou citadin2.

  • 3 Boyaval 1995.

2Pour cette raison, j’ai proposé de corriger3 trois traductions, à mon avis erronées, de G. Wagner, sur des épitaphes de Kom Abou Billou / Térénouthis : cf. Wagner 1978, 236 (nos 1 et 2), et Wagner 1985, 13 (no 2). La première commémore un certain Isidôros chrestos alypos, « bon, exempt de chagrin » (sic), la seconde Diazelmis chrestos chrèsimos alypos, « bon, serviable, exempt de chagrin », la troisième Apion alypos chrestos, « exempt de chagrin, bon ». Aucune note ne figure dans leurs apparats critiques.

3Après 1985, Wagner a modifié ses traductions sans commentaire, sur trois nouvelles épitaphes de Kom Abou Billou (cf. Wagner 1994, 116, no 2 ; 118, no 33 ; 119, no 35) : Thaneus alypos, « qui n’a donné aucun chagrin à personne », Kronidès alypos chrestos, « qui n’a donné aucun chagrin à personne, excellent », Eudaïmôn également appelé Hèraklas alypos philanthrôpos chrestos, « qui n’a donné de chagrin à personne, ami du genre humain, excellent ».

  • 4 Cf. Wagner 1996, 125, no 46.

4Deux ans plus tard, Wagner est revenu à sa première traduction, à propos d’un défunt au nom perdu dans une lacune, [x] chrestos philadelphos alypos, « bon, bon frère, exempt de chagrin » (sic)4. Ici encore, aucune note dans l’apparat critique n’explique ce revirement.

5Quelque formulation qu’on retienne, il convient apparemment de choisir partout le sens actif d’alypos.

Haut de page

Bibliographie

Boyaval B. (1995), « Sur la traduction d’épithètes funéraires », La Lettre de Pallas, 1, p. 17.

Boyaval B. (2002), « Notes égyptiennes », Kentron, 18, 1-2, p. 145-174.

Tod M. N. (1951), « Laudatory Epithets in Greek Epitaphs », ABSA, 46, p. 182-190.

Wagner G. (1978) = El-Nassery S. A. A., Wagner G., avec la collaboration d’Abdul-Al A. H., « Nouvelles stèles de Kom Abu Bellou », BIAO, 78, p. 231-258.

Wagner G. (1985) = Abd El-Al A., Grenier J.-C., Wagner G., Stèles funéraires de Kom Abu Bellou, Paris, Recherche sur les civilisations.

Wagner G. (1994), « Les stèles funéraires de Kom Abu Bellou (BSAA, 44, 1991, 169-200) », ZPE, 101, p. 113-119.

Wagner G. (1996), « Nouvelles inscriptions funéraires grecques de Kom Abu Bellou », ZPE, 114, p. 115-140.

Haut de page

Notes

1 Tod 1951, 187.

2 Cf. Tod 1951, 188.

3 Boyaval 1995.

4 Cf. Wagner 1996, 125, no 46.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernard Boyaval, « Note sur une récidive », Kentron, 22 | 2006, 214-215.

Référence électronique

Bernard Boyaval, « Note sur une récidive », Kentron [En ligne], 22 | 2006, mis en ligne le 21 mars 2018, consulté le 12 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/kentron/1785

Haut de page

Auteur

Bernard Boyaval

Université Charles de Gaulle, Lille III

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Caen
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals