Navigation – Plan du site
Études

De Thalès à Anaxagore : les Ioniens à l’école des dieux

Pierre Vesperini
p. 37-65

Résumés

À partir d’une anthropologie historique des témoignages sur la sophia de Thalès et Anaxagore, cet article tente de discuter l’idée, encore dominante dans l’historiographie courante de la philosophie, d’une « naissance de la philosophie » en Ionie au vie siècle, coïncidant avec un passage du « mythe à la Raison », du « religieux » au « scientifique ». Le savoir-sagesse des « Ioniens », y compris dans ses aspects que nous définirions comme « rationnels », ne peut se pratiquer que dans la dépendance des dieux. Les deux figures étudiées sont celles pour lesquelles les témoignages sont suffisamment nombreux : il s’agit de Thalès, le fondateur de l’école, et d’Anaxagore, qui en aurait transmis l’esprit à Athènes.

Haut de page

Dédicace

À Michel Vinaver

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2019.

Plan

Les Ioniens dans le récit de la Raison grecque
Les Ioniens à l’école des dieux
Thalès
Thalès à l’école d’Apollon
Thalès voit des dieux partout
Les prédictions de Thalès
Thalès et le culte d’Apollon à Milet
Anaxagore
Les prédictions d’Anaxagore
Le νοῦς
Le procès d’Anaxagore

Aperçu du texte

Le « tournant culturel » qui depuis un demi-siècle a bouleversé et renouvelé les études d’histoire des sciences, de la philosophie, des savoirs, aux époques médiévale, moderne et contemporaine, ne semble pas avoir encore atteint l’histoire des sciences, de la philosophie, des savoirs, dans l’Antiquité. Alors que le « grand récit » d’une modernité se construisant à partir d’un combat héroïque de « la » rationalité (scientifique, philosophique, savante) contre « la » religion, n’a plus cours, l’histoire de la philosophie, des sciences et des savoirs en Grèce continue d’affirmer que « la » rationalité grecque s’est construite en dehors de « la » religion, voire dans une critique de « la » religion. Bien plus, après quelques timides remises en cause, ce « récit » a été ces dernières années réaffirmé avec plus de vigueur que jamais.

À partir d’une étude de cas, cet article voudrait contribuer à amorcer une discussion sur deux questions. Il s’agirait d’abord de comprendre pourquoi l’Antiqu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Vesperini, « De Thalès à Anaxagore : les Ioniens à l’école des dieux », Kernos, 30 | 2017, 37-65.

Référence électronique

Pierre Vesperini, « De Thalès à Anaxagore : les Ioniens à l’école des dieux », Kernos [En ligne], 30 | 2017, mis en ligne le 01 octobre 2019, consulté le 16 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/kernos/2486 ; DOI : 10.4000/kernos.2486

Haut de page

Auteur

Pierre Vesperini

Instituto de Filosofia, Université de Porto

pvesperini@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
  • Logo Suppléments de Kernos – Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique
  • Logo Université de Liège
  • OpenEdition Journals