Navigation – Plan du site
Études

A Copper Plaque in the Louvre (inv. AD 003732): Composite Amulet or Pattern-Book for Making Individual Body-Amulets?

Christopher A. Faraone
p. 187-220

Résumés

Une plaque en cuivre achetée au xixe siècle en Égypte porte six images gravées sur ses deux faces, toutes entourées de lettres grecques et de symboles, à l’exception d’une seule. Comme ces dessins sont fréquemment attestés sur des gemmes magiques de la période romaine, on a suggéré en passant que la plaque était une amulette composite de sorts, mais le présent article argumente en faveur d’un « livre de modèles » originellement destiné à être accroché au mur d’un atelier afin de rappeler à un artisan comment réaliser des amulettes pour guérir les maladies des yeux et d’autres problèmes, ou bien des talismans de protection pour repousser des animaux nuisibles. À un certain moment de leur transmission, ces dessins semblent avoir été altérés par quelqu’un qui a supprimé certains des détails les plus clairement païens (par exemple, les dieux à tête animale) et ajouté des motifs chrétiens — ainsi, Horus terrassant des crocodiles devient le Christ terrassant un lion et un serpent comme dans le Psaume 9.14. La plaque du Louvre est une version du haut moyen âge de ce livre de modèles : l’inscription arabe dans le coin supérieur gauche du revers suggère qu’elle a été fabriquée au viiie ou au ixe siècle.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2019.

Plan

Introduction
The Lizard
The Lion-Headed Serpent Called Chnoubis
The Horus Cippus and the Pantheos
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

An exhibition in Paris in the year 2000 displayed a small plaque (Fig. 1a–b) cut from thick sheet of copper alloy in the shape of an aediculum or miniature shrine. It was purchased in Egypt, probably near Luxor, and in the 1840s it was donated by Prisse d’Avesnes to the Bibliothèque Nationale in Paris, whence it eventually made its way into the Egyptian collection of the Louvre. The plaque is engraved on both sides with a total of six images, all but one encircled by Greek letters or symbols. In the exposition catalogue Marc Étienne described the object as a “Coptic talisman with magic drawings and inscriptions” and dated it to the ninth century CE, in part because of the Arabic inscription on the top left corner of the obverse.He also noted in passing that three of the images on the plaque resemble those found on Roman-period amulets: the lion-headed serpent called Chnoubis, the Pantheos, and a well-known scene of Horus treading on the crocodiles. More recently, Árpád N...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christopher A. Faraone, « A Copper Plaque in the Louvre (inv. AD 003732): Composite Amulet or Pattern-Book for Making Individual Body-Amulets? », Kernos, 30 | 2017, 187-220.

Référence électronique

Christopher A. Faraone, « A Copper Plaque in the Louvre (inv. AD 003732): Composite Amulet or Pattern-Book for Making Individual Body-Amulets? », Kernos [En ligne], 30 | 2017, mis en ligne le 01 octobre 2019, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/kernos/2500 ; DOI : 10.4000/kernos.2500

Haut de page

Auteur

Christopher A. Faraone

University of Chicago

cf12@uchicago.edu

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
  • Logo Suppléments de Kernos – Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique
  • Logo Université de Liège
  • OpenEdition Journals