Navigation – Plan du site
Études

Les grains du sacrifice. Le lancer d’orges dans la pratique sacrificielle en Grèce ancienne

Stéphanie Paul
p. 59-72

Résumés

De l’offrande de grains à la préparation de gâteaux, les céréales font partie intégrante de la pratique sacrificielle en Grèce ancienne. Parmi leurs diverses utilisations, le lancer de grains d’orge en prélude à la mise à mort de l’animal sacrificiel a davantage attiré l’attention des commentateurs, qui en ont proposé des interprétations très diverses, se fondant tour à tour sur la symbolique de l’orge, la nature du geste ou sa place dans le rituel. Le présent article propose de faire le point sur la question en reprenant le dossier des sources littéraires, afin de réévaluer la pertinence des interprétations proposées. Dans un second temps, la documentation épigraphique, plus rarement invoquée à l’appui de cette question, permettra d’interroger le caractère immuable de cette pratique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2020.

Plan

D’Homère aux lexicographes : parcours des sources littéraires
L’immuabilité d’une pratique à l’épreuve des inscriptions
Conclusions

Aperçu du texte

Dans le foisonnement d’études consacrées au sacrifice grec, les céréales n’ont attiré l’attention que de manière marginale. Pourtant, au même titre que le vin, répandu en libations, celles-ci font partie intégrante de la pratique sacrificielle. De l’offrande de grains à la préparation de gâteaux, leur utilisation fait preuve d’une grande diversité dont témoignent, notamment, les textes épigraphiques. Parmi ces différentes utilisations, il en est une dont la signification a davantage intrigué les commentateurs : le lancer de grains d’orge en prélude à la mise à mort de l’animal.

Le geste a tout particulièrement intéressé l’historiographie allemande du tournant du xxe siècle, où se croisent diverses tendances interprétatives. Ainsi, H. von Fritze, en reprenant les commentaires des anciens, le considérait comme un reliquat d’une ancienne forme de sacrifice en relation avec la première étape de la préparation du pain. Se distançant de son prédécesseur, L. Ziehen donnait au lancer d’orges...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphanie Paul, « Les grains du sacrifice. Le lancer d’orges dans la pratique sacrificielle en Grèce ancienne », Kernos, 31 | 2018, 59-72.

Référence électronique

Stéphanie Paul, « Les grains du sacrifice. Le lancer d’orges dans la pratique sacrificielle en Grèce ancienne », Kernos [En ligne], 31 | 2018, mis en ligne le 01 octobre 2020, consulté le 15 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/kernos/2673 ; DOI : 10.4000/kernos.2673

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
  • Logo Suppléments de Kernos – Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique
  • Logo Université de Liège
  • OpenEdition Journals