Navigation – Plan du site
Études

Ganymède ou l’immortalité en jeu

Véronique Dasen
p. 119-140

Résumés

Plusieurs scènes de jeu du cerceau se déroulent en contexte funéraire sur des stèles et des lécythes à fond blanc en Grèce classique. Le sens de ces représentations dépasse celui du divertissement insouciant. Le jeu du cerceau s’inscrit dans un réseau de références qui associent le défunt au modèle mythique de Ganymède. Le récit de l’enlèvement du prince troyen sur l’Olympe traduit l’émotion suscitée par la disparition des plus jeunes et l’espoir d’une forme d’immortalisation. Sur les stèles et lécythes à fond blanc, l’activité ludique devient un opérateur métaphorique. Le jeu du cerceau fait du défunt un nouveau Ganymède auquel un au-delà bienheureux est promis.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2020.

Plan

Cerceau et beauté du corps
Zeus et Ganymède
Mort violente et métaphore de l’enlèvement
éraste et éromène ou père et fils ?
L’immortalité en jeu
Abréviations
Illustrations

Aperçu du texte

De nombreuses scènes de jeux d’enfants animent l’iconographie attique et italiote des ve et ive siècles av. J.‑C. Les commentaires modernes projettent d’ordinaire sur ces images grecques notre vision de l’enfance et les interprètent comme la représentation d’un plaisir insouciant caractérisant un âge d’innocence. L’analyse d’une série de scènes associées à un contexte funéraire montre que le jeu sert aussi à tenir un discours visuel plus complexe au-delà de sa dimension de divertissement. Nous examinerons ici les représentations figurées sur des lécythes à fond blanc, des vases dont l’huile parfumée était exclusivement destinée au mort, et celles gravées sur des stèles et vases en marbre qui ont servi de marqueur de tombe.

Les jeux figurés sur ce type de support se répartissent en deux groupes. Un premier ensemble représente des jouets qui qualifient l’âge et le genre du défunt. Leur présence participe à la construction de l’identité sociale et sexuée de l’enfant. Un simple bâton à r...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Véronique Dasen, « Ganymède ou l’immortalité en jeu », Kernos, 31 | 2018, 119-140.

Référence électronique

Véronique Dasen, « Ganymède ou l’immortalité en jeu », Kernos [En ligne], 31 | 2018, mis en ligne le 01 octobre 2020, consulté le 15 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/kernos/2722 ; DOI : 10.4000/kernos.2722

Haut de page

Auteur

Véronique Dasen

Université de Fribourg / Membre associé de l’UMR 8210 ANHIMA

veronique.dasen@unifr.ch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
  • Logo Suppléments de Kernos – Revue internationale et pluridisciplinaire de religion grecque antique
  • Logo Université de Liège
  • OpenEdition Journals