Navigation – Plan du site

AccueilNuméros33ÉtudesΑἰανής : parjure, démesure et jus...

Études

Αἰανής : parjure, démesure et justice divine

Carine Van Liefferinge et Sylvie Vanséveren
p. 63-88

Résumés

Une analyse sémantique exhaustive d’αἰανής, mot poétique attesté en contexte chez Archiloque, Pindare, Eschyle et Sophocle, fait apparaître la cohérence des emplois de l’adjectif. Le κόρος pindarique, qualifié par deux fois d’αἰανής, se révèle une notion centrale, prégnante dans des situations de parjure, de démesure et de justice divine. Son étude met en lumière la valeur générale de « auquel on ne peut se soustraire », valeur qui s’insère dans un réseau d’images et de termes récurrents.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2022.

Plan

Archiloque : le δεῖπνον αἰηνές de l’aigle
Pindare : Αἰανής, « auquel on n’échappe pas »
Le κόρος αἰανής ou l’inévitable satiété
Le λιμὸς αἰανής ou l’inévitable faim
Le κέντρον αἰανές ou l’inévitable aiguillon
Eschyle : ainsi s’accomplit la volonté de Zeus
Le repas des aigles dans l’Agamemnon
Les implacables et insatiables Euménides
Les lancinantes lamentations des Perses
Sophocle
L’ ἱππεία αἰανής de Pélops
Le cycle inexorable de la nuit
Conclusion

Aperçu du texte

ἔτι μέγας οὐρανῷ
Ζεύς, ὅς ἐφορᾷ πάντα καὶ κρατύνει
Sophocle,
Électre, 175–176

Αἰανής est un de ces termes qui jusqu’à présent a résisté à toute analyse pleinement satisfaisante. Mot poétique peu attesté et peu étudié, il se rencontre d’abord chez Archiloque, puis chez Pindare, Eschyle, Sophocle et Lycophron. On aurait affaire à un composé de date grecque, du même type que ἀπηνής « rude, hostile » et προσηνής « favorable, gentil, doux » (formations également discutées), mais αἰανής semble bel et bien isolé sur le plan morphologique et étymologique. Dès l’Antiquité, l’adjectif a été glosé de façons diverses par les lexicographes et les scholiastes. Les gloses tournent autour de deux significations a priori inconciliables, l’une à valeur temporelle, l’autre à connotation négative. La seule étude détaillée est celle de Degani, selon qui l’adjectif comporterait originellement les connotations de douleur (« doloroso, lugubre, funesto ») et de durée (« duraturo, eterno »), connotations qu’il ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Carine Van Liefferinge et Sylvie Vanséveren, « Αἰανής : parjure, démesure et justice divine »Kernos, 33 | 2020, 63-88.

Référence électronique

Carine Van Liefferinge et Sylvie Vanséveren, « Αἰανής : parjure, démesure et justice divine »Kernos [En ligne], 33 | 2020, mis en ligne le 31 décembre 2022, consulté le 21 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/kernos/3418 ; DOI : https://doi.org/10.4000/kernos.3418

Haut de page

Auteurs

Carine Van Liefferinge

Université libre de Bruxelles

carine.vanliefferinge@skynet.be

Articles du même auteur

Sylvie Vanséveren

Université libre de Bruxelles

sylvie.vanseveren@ulb.ac.be

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search