Navigation – Plan du site

AccueilNuméros33ÉtudesPoints de vue sur Lykosoura.

Études

Points de vue sur Lykosoura.

Retour sur l’origine du sanctuaire de Despoina
Madeleine Jost et Alaya Palamidis
p. 127-140

Résumés

Dans un article récent publié sous le titre « The Sanctuary of Despoina at Lykosoura: A Megalopolitan Creation? », Alaya Palamidis remet en question les affirmations de Pausanias sur l’ancienneté de Lykosoura et de ses cultes ; elle fait l’hypothèse que le panthéon de Lykosoura est une création de Mégalopolis synécisée à partir d’emprunts à d’autres cultes de la région. Il a paru utile de revenir sur le sujet pour en revoir certains aspects (statut de Lykosoura au moment du synécisme et absence de Despoina dans les sources écrites avant l’époque hellénistique), et pour cerner le caractère problématique de l’hypothèse qui sous-tend l’article, ce que suggérait déjà le point d’interrogation à la fin de la proposition affirmative du titre.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2022.

Plan

Des arguments supplémentaires en faveur d’une création mégalopolitaine (A.P.)
La cité de Lykosoura et le synécisme
Le culte de Despoina avant l’époque hellénistique
La question reste ouverte … (M.J.)
Les données de l’archéologie
L’élaboration des divinités de Lykosoura

Aperçu du texte

Dans une communication présentée à Graz et publiée sous le titre « The Sanctuary of Despoina at Lykosoura: A Megalopolitan Creation? », Alaya Palamidis remet en question les affirmations de Pausanias sur l’ancienneté de Lykosoura et de ses cultes ; elle fait l’hypothèse que pour l’essentiel le panthéon de Lykosoura est une création de Mégalopolis synécisée à partir d’emprunts à d’autres cultes de la région. Elle s’appuie sur l’absence de témoignage concernant Lykosoura et Despoina avant l’époque hellénistique et sur les analogies de ses cultes avec d’autres cultes de la région.

Il a paru utile de revenir sur le sujet pour en revoir certains aspects (statut de Lykosoura au moment du synécisme et absence de Despoina dans les sources écrites avant l’époque hellénistique), et pour cerner le caractère problématique de l’hypothèse qui sous-tend l’article, ce que suggérait déjà le point d’interrogation à la fin de la proposition affirmative du titre. La première partie de la révision est du...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Madeleine Jost et Alaya Palamidis, « Points de vue sur Lykosoura. »Kernos, 33 | 2020, 127-140.

Référence électronique

Madeleine Jost et Alaya Palamidis, « Points de vue sur Lykosoura. »Kernos [En ligne], 33 | 2020, mis en ligne le 31 décembre 2022, consulté le 11 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/kernos/3444 ; DOI : https://doi.org/10.4000/kernos.3444

Haut de page

Auteurs

Madeleine Jost

Université Paris Nanterre

Professeur émérite

madeleine.jost@orange.fr

Articles du même auteur

Alaya Palamidis

alaya.palamidis@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search