Navigation – Plan du site

AccueilNuméros34ÉtudesHeroes, Politics, and the Problem...

Études

Heroes, Politics, and the Problem of Ethnicity in Archaic and Classical Sparta

Nicolette Pavlides
p. 9-53

Résumés

Sparte étant une cité dorienne, nombre de ses cultes héroïques ont été interprétés comme faisant partie de la politique dite « achéenne » de Sparte, qui aurait introduit des héros achéens afin de légitimer ses revendications territoriales dans le Péloponnèse. Cet article examine le thème de l’ethnicité comme élément instigateur des cultes héroïques dans le monde grec. Il se concentre sur trois études de cas à Sparte : le culte d’Agamemnon, le transfert des ossements d’Oreste et de ceux de son fils Teisamenos. En replaçant dans leur contexte historique les éléments de la tradition religieuse, le point de vue habituel sur les cultes de ces héros est remis en question. En fait, Sparte vénérait ces héros parce qu’ils étaient traditionnellement locaux et leur fondation ne reposait pas sur des considérations ethniques. L’article souligne la tendance des chercheurs à utiliser à l’excès l’interprétation politique dans la compréhension de ces cultes, alors que leur signification religieuse a souvent été négligée.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2023.

Plan

Introduction
The Dorian Spartans
Ethnicity and hero-cult
Case studies: Agamemnon, Orestes, and Teisamenos
Agamemnon
Orestes
Teisamenos
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

From the late eighth/early seventh-centuries onwards Sparta witnessed the popularity of hero-cults as evidenced by the cults of Helen and Menelaus at the Menelaion, the worship of Agamemnon and Alexandra/Kassandra,and from the sixth century on, the cults of the Dioskouroi and Orestes. Because of Sparta’s aggressive attitude towards her neighbours during the Archaic period, it has been suggested that the popularity of heroes in Sparta was a calculated attempt to introduce Achaian heroes for political purposes: the so-called ‘Achaian Policy’.For example, the Menelaion has been interpreted as politically motivated because of seventh-century competition with Argos that sought to legitimise Sparta’s presence in the area through the local promotion of Achaian heroes. The cult of Agamemnon and Alexandra/Kassandra is considered to have been deliberately promoted by Sparta in order to show its dominance in the Peloponnese, especially against Argos. The religious significance of t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolette Pavlides, « Heroes, Politics, and the Problem of Ethnicity in Archaic and Classical Sparta »Kernos, 34 | 2021, 9-53.

Référence électronique

Nicolette Pavlides, « Heroes, Politics, and the Problem of Ethnicity in Archaic and Classical Sparta »Kernos [En ligne], 34 | 2021, mis en ligne le 01 octobre 2023, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/kernos/3833 ; DOI : https://doi.org/10.4000/kernos.3833

Haut de page

Auteur

Nicolette Pavlides

King’s College London

nicolette.pavlides@kcl.ac.uk

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search