Navigation – Plan du site

AccueilNuméros34ÉtudesThe Erechtheion on the Acropolis ...

Études

The Erechtheion on the Acropolis of Athens

J.Z. van Rookhuijzen
p. 69-121

Résumés

L’emplacement du temple du roi mythique Érechthée, connu sous le nom d’Érechthéion, sur l’Acropole d’Athènes est un vieux problème topographique. Au fil des siècles, l’identification traditionnelle de l’Érechthéion avec une partie du temple des Caryatides dans la partie nord de l’Acropole a suscité de nombreux doutes. D’autres emplacements proposés n’ont toutefois pas été communément acceptés. Le présent article analyse tout d’abord le problème et les propositions antérieures. Il examine ensuite l’hypothèse selon laquelle l’Érechthéion était situé sur la « fondation Dörpfeld » au milieu de l’Acropole, le site d’un bâtiment archaïque détruit par les Perses en 480 avant notre ère. De nombreux savants situent déjà la version archaïque de l’Érechthéion dans une partie de ce bâtiment et supposent qu’après sa destruction, l’Érechthéion a été déplacé vers le temple des Caryatides. Le présent article soutient que l’Érechthéion n’a pas été déplacé, mais qu’il a continué à être reconnu dans la fondation Dörpfeld jusqu’à la fin de l’Antiquité.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2023.

Plan

The Erechtheion in literary sources
The traditional identification of the Erechtheion
as the Karyatid Temple
Alternative theories on the Erechtheion
Poseidon’s trident mark
Functions of the Karyatid Temple’s west half
Alternative locations for the Erechtheion
Archaeological exploration of the Dörpfeld foundation
Current interpretations of the Dörpfeld foundation
Topographical indications for the Erechtheion as the Dörpfeld foundation
The Kekropion
“Palatial” remains at the Dörpfeld foundation
Epigraphical indications for the Erechtheion
Material requirements of the Erechtheion
Conclusion

Aperçu du texte

A “great-hearted” man called Erechtheus appears in myth as one of the first kings of Athens. He was known for his miraculous birth from the earth and upbringing in the Temple of Athena Polias, as well as for the war with Eumolpos, ruler of Eleusis. In this conflict, he was killed by Poseidon. The name “Erechtheus” was occasionally used as an epithet of “Poseidon”, as if the king and the deity could not be distinguished. Erechtheus was the eponymous hero of the Athenian tribe Erechtheis. Another Athenian prince, Erichthonios, was also earthborn. Athena placed him in a basket entrusted to the daughters of the earlier king Kekrops (Aglauros, Herse, and Pandrosos); he was brought up in the Temple of Athena. The partial correspondence between the stories told about Erechtheus and Erichthonios and the similarity of their names prompt the idea that these figures were originally undifferentiated. If so, Erichthonios, perhaps in the fifth century BCE, crystallized as a separate figure onto w...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J.Z. van Rookhuijzen, « The Erechtheion on the Acropolis of Athens »Kernos, 34 | 2021, 69-121.

Référence électronique

J.Z. van Rookhuijzen, « The Erechtheion on the Acropolis of Athens »Kernos [En ligne], 34 | 2021, mis en ligne le 01 octobre 2023, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/kernos/3853 ; DOI : https://doi.org/10.4000/kernos.3853

Haut de page

Droits d’auteur

Kernos

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search