Navigation – Plan du site

Accueil

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

Présentation

Laboratoire italien se propose de constituer un lieu de réflexion et de débat pour quiconque s’intéresse à l’Italie en tant que laboratoire politique. Postuler un « laboratoire politique » italien signifie considérer l’Italie, dans sa pluralité et diversité, du Moyen Âge à nos jours, comme un lieu de réalisations et de réflexions politiques spécifiques qui ont pu avoir quelque importance au-delà des frontières de la péninsule. Concevoir l’Italie comme un « laboratoire » signifie aussi, sur le plan de la méthode, promouvoir des analyses fondées sur des expériences autant que sur des textes et des concepts. Il ne s’agit donc pas seulement de faire dialoguer les auteurs mais de les inscrire dans l’histoire brûlante de leur cité et, tout à la fois, dans les traditions textuelles – juridique, littéraire, philosophique, etc. – qu’ils modifient ou enrichissent, de donner de la vie à leurs mots et de les replacer dans le champ des objectifs qu’ils servent et des enjeux qu’ils dévoilent.

Chaque numéro de Laboratoire italien comporte un dossier monographique, des articles de varia, des publications de textes et documents inédits et des lectures d’ouvrages récemment publiés.
Laboratoire italien est une revue publiée par ENS Éditions et qui bénéficie du soutien de l’UMR 5206 Triangle (ENS de Lyon / Université de Lyon) et du Dipartimento di scienze giuridiche de l’Université de Trente et de l'université Paris 8, Laboratoire d'études romanes, et de l'IUF.

Nouvel emplacement de la rubrique « Lectures »

La rubrique Lectures, qui contient les comptes rendus désormais publiés au fil de l'eau, figure dans l'onglet Compléments, à gauche de l'écran, sous la liste des numéros disponibles.

 

Dernier numéro en ligne
28/2022
« Un roman de formation collectif ». Les revues féministes en Italie des années 1970 à nos jours

«Un romanzo di formazione collettivo». Le riviste femministe in Italia dagli anni Settanta ad oggi
“A collective Bildungsroman”. Feminist magazines in Italy from the 1970s to the present day
Sous la direction de Marie Fabre, Corinne Manchio, Beatrice Manetti et Francesca Irene Sensini

Depuis les années 1970, le mouvement féministe a conçu les revues non seulement comme un instrument d’expression et d’élaboration théorique, mais aussi comme un espace de militantisme, de remise en question des relations entre femmes et d’expérimentation de nouvelles pratiques politiques. Le format « revue » s’est ainsi transformé tant dans ses modalités de production et de diffusion que dans son rapport avec les lecteurs et les lectrices, et il constitue aujourd’hui, plus que tout autre matériau d’archive, un observatoire privilégié pour reparcourir les transformations du féminisme italien des trente dernières années du XXe siècle à nos jours. Ce dossier de Laboratoire italien, qui fait suite à un numéro consacré aux Voix et parcours du féminisme dans les revues de femmes (1870-1970), propose un premier état des lieux, sans prétention à l’exhaustivité, de la production éditoriale féministe protéiforme dans ses différentes phases et spécificités : du fort élan expérimental des années 1970, à l’intensification de la discussion théorique et de la production culturelle dans la décennie suivante, jusqu’au tournant numérique du nouveau millénaire et à la dimension transnationale des féminismes contemporains.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search