Pour citer cet article

Référence électronique

Nicolas Bonnet, « Le ultime cause perse di Giuseppe Antonio Borgese », Laboratoire italien [En ligne], 12 | 2012, mis en ligne le 26 novembre 2012, consulté le 07 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/laboratoireitalien/650  ; DOI : https://doi.org/10.4000/laboratoireitalien.650

Référence papier

Nicolas Bonnet, « Le ultime cause perse di Giuseppe Antonio Borgese », Laboratoire italien, 12 | 2012, 125-138.