Navegação – Mapa do site

InícioChamadas para contribuiçõesChamadas fechadas“Travailler aujourd’hui: changeme...

“Travailler aujourd’hui: changements, permanences, stratégies, réinventions” : appel à contributions pour le dossier du numéro de juillet 2021

Date limite d’envoi des propositions d’article : le 31 juillet 2020

Responsables du dossier

Anísio José da Silva Araújo

Universidade Federal da Paraíba (UFPB) - Departamento de Psicologia e Programa de Pós-graduação em Psicologia Social da UFPB

Manuella Castelo Branco Pessoa

Universidade Federal da Paraíba (UFPB) - Departamento de Psicologia e Programa de Pós-graduação em Psicologia da Saúde da Universidade Estadual da Paraíba (UEPB)

Mary Yale Rodigues Neves

Universidade Federal Fluminense (UFF) - Instituto de Psicologia e Coordenadora do GT Modos de Vida e Trabalho da Associação Nacional de Pós-graduação e Pesquisa em Psicologia (Anpepp)

Thais Augusta de Oliveira Máximo

Universidade Federal da Paraíba (UFPB) - Departamento de Psicologia e Programa de Pós-graduação em Psicologia da Saúde da Universidade Estadual da Paraíba (UEPB)

Les articles seront publiés dans l’une des langues de la revue (espagnol ou portugais). Cependant, les résumés des propositions, ainsi que les textes envoyés pour expertise, peuvent être rédigés en français ou en anglais. Il reviendra ensuite aux auteurs de les traduire en espagnol ou en portugais, en tenant compte du résultat des évaluations et des suggestions proposées par la Direction de Laboreal.

Calendrier 

31 juillet 2020 : Date limite d’envoi des propositions avec le contenu suivant: un titre, un résumé de 500 mots et 5 références bibliographiques (les propositions de contributions devront être envoyées au secrétariat de la revue, à l’adresse électronique suivante : laboreal@fpce.up.pt).

31 août 2020 : Date limite pour Informer les auteurs des résultats de l’évaluation des résumés.

31 octobre 2020 : Date limite d’envoi des articles complets.

8 février 2021 : Date limite pour informer les auteurs des résultats de l’évaluation de leur article.

1er avril 2021 : Date limite d’envoi des articles revus, rédigés en espagnol ou en portugais.

Les propositions doivent être en lien avec la problématique

“Travailler aujourd’hui : changements, permanences, stratégies, réinventions”

L’objectif de ce dossier est d’ouvrir l’univers des occupations professionnelles tel qu’il émerge et se reconfigure à la suite des changements récents qui ont traversé les mondes du travail – que ce soit ceux recherchés dans une intensification des usages de nouvelles technologies, ou ceux qui sont le résultat de reconfigurations économiques, sociales et politiques. Car, si en adoptant une lecture optimiste, ces changements ont pu être perçus comme la voie tracée vers de nouveaux niveaux de civilisation, paradoxalement, on constate aujourd’hui la prédominance de tendances qui font écho à un passé de surexploitation et d’absence de droits que l’on croyait en voie de disparition.

De tels dilemmes sont présents, par exemple, dans les activités où le travail est associé à des technologies et des plateformes digitales. Le dossier publié à ce propos dans le nº de décembre 2018 de Laboreal, a déjà contribué à montrer la complexité des effets des diverses formes de digitalisation sur le travail réel. Ajoutons-y que ce qui, en première analyse, peut sembler s’apparenter à un contenu du travail plus attractif ou davantage collectif, est trop fréquemment la source de coûts psychiques et physiques significatifs, susceptibles de conduire à une fragilisation de l’emploi et à un processus de précarisation sociale. Et nous n’oublions pas que le débat concernant le travail atypique et informel tend à y reprendre une place centrale, sous couvert de la valorisation des diverses formes de travail flexible. L’intérêt de ce dossier sera de mieux connaître les stratégies de résistance et de réappropriation de l’activité par les travailleurs, qui se construisent dans ce type de contexte.

Cette approche justifie également de repérer la façon dont les organisations syndicales se situent dans cette conjoncture : comment ces changements sont abordés par celles-ci et quelles stratégies d’action sont définies.

Mais il est tout aussi important d’analyser l’expression de continuité ou de changement, dans ces scénarios, des relations entre travail, genre et race, dans leur intersectionnalité : l’articulation entre le travail professionnel et le travail domestique s’en voit souvent transformée, de façon non anodine ; tout comme il n’est pas rare que le travail domestique professionnel évolue vers un scénario de dérèglementation.

Enfin, dans la période difficile que nous vivons actuellement, façonnée par la peur, la souffrance, les restrictions et les multiples changements générés par le Covid-19, nous voyons avec intérêt tout article reprenant des recherches concernant les retombées de cette pandémie dans le monde du travail.

Nous cherchons, de fait, à promouvoir le débat entre le ‘macro’ et le ‘micro’, tel qu’il s’exprime dans ce que révèle l’analyse des situations réelles de travail. Pour ce faire, nous proposons aux auteurs de s’attacher : aux complexités inhérentes aux situations de travail actuelles, aux nouvelles compétences recherchées et aux évolutions ou aux reculs constatés ; à évaluer dans quelle mesure la santé est en jeu dans ces processus ; aux défis qui se révèlent et à la façon dont les protagonistes s’y confrontent. Nous apprécierons de plus les contributions qui permettent de suivre au plus près les changements décrits, dans une perspective diachronique assumée

  • Logo Universidade do Porto
  • Logo Fundação para a Ciência e a Tecnologia (FCT)
  • Logo Latindex
  • Logo Société d'Ergonomie de Langue Française
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Pesquisar OpenEdition Search

Você sera redirecionado para OpenEdition Search