Navigation – Plan du site

Accueilnuméros22

22 | 2005 (3)
La Biopolitique (d')après Michel Foucault

Ėditorial

Depuis quelques années, les termes « biopolitique » et « biopouvoir » reviennent sans cesse dans les écrits de sociologues, juristes, médecins, politologues et philosophes. D’une manière ou d’une autre, ils renvoient à ce que Michel Foucault en a dit dans le chapitre V de La volonté de savoir (1976) : « L’homme, pendant des millénaires, est resté ce qu’il était pour Aristote : un animal vivant et de plus capable d’une existence politique ; l’homme moderne est un animal dans la politique duquel sa vie d’être vivant est en question. » Cette phrase a nourri les débats sur les définitions de la Modernité et son dépassement, les techniques politiques de gouvernement des corps et des populations, les systèmes d’éducation et de protection sociale, et les liens qu’entretiennent le droit et la médecine avec la vie humaine. Or, une partie de ces discussions est devenue incompréhensible si l’on ignore ce que recouvrent le biopouvoir et la biopolitique.

Seulement, qu’entendait Foucault lui-même pa (...) Lire la suite

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search