Navigation – Plan du site

Instructions aux auteurs

Procédure de sélection

Études lawrenciennes est une revue à comité de lecture. Les articles sont évalués par un ou deux lecteurs anonymes et les responsables de la revue. Le résultat de cette évaluation est communiqué aux auteurs par courriel. Les rédacteurs de la revue se réservent le droit de refuser un article ou de suggérer à l’auteur toute modification jugée nécessaire pour la publication.

Consignes de rédaction pour les articles en français

Règles générales

La plupart des numéros de la revue sont thématiques. Chercheurs et doctorants peuvent soumettre pour publication des articles et recensions rédigés en anglais (exceptionnellement en français). Ces travaux doivent ne jamais avoir été publiés dans une autre revue. Une fois l’article accepté, l’auteur informera les responsables de la revue s’il envisage de le publier ailleurs. Les articles ne doivent pas dépasser 28 pages en double interligne, notes comprises. Ils seront envoyés par courriel en fichier attaché. Les fichiers doivent être soit en WORD ou en RTF pour Mac ou PC. Précisez quelle version a été utilisée. N’envoyez pas de fichier en Pdf.

Chaque article doit être accompagné d’un résumé d’environ 200 mots et de quelques mots-clés.

Les presses de Paris Nanterre ont l’entière responsabilité du travail éditorial et graphique des ouvrages.

Tous les textes déposés doivent avoir été visés au préalable par le ou les directeurs(s) de publication.

Les manuscrits doivent respecter la charte éditoriale détaillée ci-dessous.

Supports à fournir

Fichiers Word (.doc).

Épreuve papier (paginée) : elle est indispensable car elle sert de contrôle (par ex. nous ne possédons pas forcément les polices que vous utilisez et des caractères peuvent être remplacés ; problèmes de récupération des textes, etc.).

Signalez sur l’épreuve la présence de caractères spéciaux (grec par ex.).

Textes

Fournir un fichier par chapitre (ou par contribution dans le cas d’un ouvrage collectif ).

Nommez les fichiers de façon cohérente (« intro », « chap1 », « nom du contributeur »).

Fournir un document faisant mention du titre de l’ouvrage et détaillant le sommaire.

Iconographies

Fournir les fichiers sources des illustrations, cartes et schémas (eps, tif, psd, bmp) avec une bonne résolution (300 dpi minimum).

À éviter :

  • les illustrations, graphiques, etc. insérés dans Word (ou fournir parallèlement les fichiers sources) ;

  • les illustrations de basse résolution : ne pas transformer une image 72 dpi en 300 dpi.

Mise en pages

La plus simple possible ; elle sera entièrement remaniée.

Distinguer clairement les paragraphes.

Les citations extraites doivent être clairement repérables.

Fournir une table des matières.

Titres et intertitres :

  • préciser leur hiérarchie (pas plus de 3 niveaux). - Faire le plus court possible ;

  • pas de point à la fin d’un titre ou d’un intertitre ;

  • ne pas saisir les titres en majuscules.

Citations

Les citations courtes : en caractères romains (droits) et entre guillemets, dans le corps du texte ; choisir les guillemets « à la française » ; pas de guillemets “à l’anglaise” ; bien distinguer ouverture et fermeture des guillemets.

Si le début de la citation est fondu dans le texte ou si la citation est incomplète : point final à l’extérieur.
Ex. : Cette révélation est rendue possible par l’emboîtement des mondes humains et animaux que l’on doit comprendre comme « un système d’entre-expression universelle et de figuration de toute chose par toute chose ».

Si la citation débute par une phrase complète ; si elle est introduite par deux points ; si elle fait suite au texte son premier mot prend alors une capitale initiale : point final à l’intérieur.
Ex. : Cette vitalité s’actualise aussi dans et par le son : « La résonance libre des voix animales absente des corps inorganiques qui ne vibrent et ne résonnent que sous le coup d’une impulsion extérieure ex- prime déjà de manière plus élevé la subjectivité animale. »

Les citations longues

Les présenter comme un paragraphe normal, mais avec un saut de ligne avant et après, entre guillemets.

Toute suppression ou coupure, dans une citation, doit être signalée par [… ] et non (...), ainsi que tout raccord ou commentaire personnel dans une citation d’un autre scripteur. - Attention : toute citation de plus de 10 lignes, extraite d’un ouvrage de moins de 50 ans post mortem, peut être soumise à des droits de reproduction.

Appels de note

Règle générale

Les saisir en exposant et sans parenthèses.

Placement

L’appel de note se place avant tout signe de ponctuation.

Exemples :
Comment dois-je placer mon appel de note1 ?
Le placement de l’appel de note s’effectue ainsi2. Ainsi : « Placez correctement votre appel de note3. » Il dit que votre « appel de note4 » est bien placé.

Notes de bas de page

Numérotez-les en continu par chapitre ou par article dans les ouvrages collectifs.

Ne pas faire de renvois à des numéros de notes.

Références

Ouvrages

NOM (petites cap.) Prénom, Titre. Sous titre (en italique), lieu d’édition, nom de l’édition, « nom collection », date d’édition, page(s) de la citation.

Exemple : BLOCH Ernst, L’Esprit de l’utopie, Paris, G allimard, « Bibliothèque de Philosophie », 1989, p. 130.

Ouvrages collectifs

NOM (petites cap.) Prénom, « Titre. Sous-titre de la contribution, en romain et entre guillemets », in Titre. Sous-titre de l’ouvrage, N OM du directeur, Prénom suivi de (dir.), lieu d’édition, nom de l’édition, « nom collection », date d’édition, page(s).

Exemple : SUTER Patrick, « Presse et invention littéraire. Mallarmé et ses “héritiers” futuristes, Dada et surréaliste », in Presse & Plumes. Journalisme et littérature au XIXe siècle, THÉRENTY Marie-Ève (dir.), Montpellier, Nouveau Monde Éditions, « Études de Presses », 2004, p. 28.

Article dans un périodique

NOM (petites cap.) Prénom, « Titre de l’article », in Nom de la revue, tomaison, numéro du périodique ou de la revue (« Titre du numéro »), date, page(s).

Exemple : LAVIGNE Jean-François, « Husserl et le vivant », in Prétentaine, n° 14/ 15 (« Le Vivant »), décembre 2001, p. 51.

Attention : dans tous les cas « in » est en romain et non en italique.

Thèse et mémoires inédits

NOM (petites cap.) Prénom, Titre. Sous-titre, Thèse ou Mémoire, Discipline ou Spécialité, Université, Département, date de soutenance, nombre de volumes, nombre de pages suivi de la mention (dactyl.), page(s).

Références successives au même document ou à la même partie d’un document :

  • Si la référence a été donnée dans la note de bas de page précédant immédiatement celle-ci :

    • Ibid. (en italique, suivi d’un point) remplace la référence complète de l’ouvrage qui vient d’en être faite.

    • Ibid., (en italique, suivi d’un point et d’une virgule) p. xx, fait référence à une page déterminée de ce même ouvrage.

    • Ibid., p. xx-xy, fait référence à plusieurs pages de ce même ouvrage.

  • Si la référence précédente au même ouvrage est éloignée de quelques pages ou si une ou plusieurs autres références sont intercalées entre les deux :
    NOM (petites cap.) (Prénom), Titre de l’ouvrage, op. cit (en italique, suivi d’un point et d’une virgule)., page(s).

Sigles et abréviations

L’usage actuel est de ne pas mettre de points entre les lettres. Ex. : SN C F (et non S.N.C.F.).

Les abréviations restent dans la plupart des cas en bas de casse (vol., t., n° , ms., mss – et non vol. , T., N °)…

Quelques abréviations courantes :

  • 1er, 1re, 2e, 3e (et non 1ier, 1ère, 2ème, 3ième)

  • XVe siècle (chiffre en petites capitales) (et non XVième)

  • chap. (et non ch., celui-ci signifiant chant)

  • éd. (éditeur, édition) (et non eds.)

  • etc. (et non etc… )

  • p. (et non pp. )

  • Logo Presses universitaires de Paris Ouest
  • Logo Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals