Navigation – Plan du site

AccueilLa revueL’équipe

L’équipe

Directrice de la publication

Sophie Vallas, directrice de l’école doctorale ED354

Rédactrices en chef

Mathilde Mougin. Doctorante en littérature française, Mathilde Mougin travaille sur la représentation du corps dans plusieurs récits en langue française des XVIe et XVIIe siècles issus de voyages effectués en Amérique, en Europe et en Orient. Ce travail de thèse vise à interroger l’anthropologie de l’époque, au sens de « discours sur l’homme », selon une approche littéraire nourrie des apports de l’histoire et de la philosophie. Elle est membre du CIELAM.

Johana Carvajal Gonzalez. Johanna Carvajal González, historienne de l’art et du théâtre de l’Université de Bologne (Italie), est doctorante au sein d’Aix-Marseille Université, en cotutelle avec la Faculté d’art de l’Université d’Antioquia de Medellín (Colombie). Sa recherche « Les récits de guerre : comment l’art véhicule la mémoire du conflit armé en Colombie » touche à des sujets liés à la situation sociale et politique du pays. La réparation des victimes et les alternatives à la violence à travers l’art sont les vecteurs qui guident son travail.

Chargées de communication

Melisande Labrande, Doctorante contractuelle en Littérature comparée depuis 2018, Mélisande Labrande travaille sous la direction de Crystel Pinçonnat, au sein du CIELAM (Université d’Aix-Marseille). Sa thèse porte sur les figures de mendiants au sein des œuvres d’Israël Zangwill, Albert Cohen et Albert Cossery. Elle y aborde les questions de la représentation de l’écart vis-à-vis du paradigme de l’échange marchand, et de la force d’attraction des personnages secondaires dans la fiction. Agrégée d’Anglais, elle est titulaire d’un Master d’histoire politique (Sciences Po, Paris) et d’un Master de création littéraire (Université de Paris 8, Vincennes-Saint-Denis).

Webmestre

Julien Guazzini. Doctorant contractuel en littérature et civilisation américaine depuis 2019, sous la direction des PR Cécile Cottenet et Sophie Vallas, Julien Guazzini s’intéresse aux récits d’anticipation dans la littérature africaine-américaine mettant en scène des complots et des insurrections qui s’attaquent à la domination blanche aux États-Unis. Son travail de thèse vise à exhumer une archéologie de la double figure du héros et du martyr dans l’imaginaire politique, lu au prisme de ses représentations fictionnelles. Il est membre du LERMA.

Comité de rédaction

Yasmina Benari, Aix-Marseille Université

Andrea Bongiorno est doctorant à Aix Marseille Université, au sein du CAER, en cotutelle avec l’Université de Sienne en Italie, dans le cadre du projet VINCI de l’Université Franco-Italienne. Il prépare une thèse sur la poésie italienne des années 1960-1970, notamment sur les nouveaux aspects de l’autoreprésentation poétique et sur les nouvelles postures d’auteur. Parallèlement à sa thèse, ses recherches portent sur la poésie italienne du XXe siècle à nos jours (poétiques et métapoétiques, pratiques de réécriture, rapport entre biographie et œuvre, approches stylistiques et analyse du discours).

Yann Etienne. Yann Etienne est doctorant contractuel en littérature française au CIELAM. Il prépare, sous la direction de Christine Marcandier, une thèse sur la littérature française contemporaine (Poétique des Nouveaux-Récits post-1980 : Echenoz, Michon, Volodine). Il s’intéresse à la question de la fiction, de l’imaginaire, de la diction ; son champ d’étude porte sur les grands œuvres romanesques, les littératures de genre, l’extrême contemporain.

Panagioula (Julie) Kolovou. Doctorante en études cinématographiques au sein du laboratoire LESA (Laboratoire d’Etudes en Sciences des Arts, ED 354) de l’Université d’Aix-Marseille, Panagioula (Julie) Kolovou mène un projet de thèse pluridisciplinaire sous la direction du professeur Thierry Roche (« La représentation de l’univers dans les films de science-fiction comme outil pour repenser l’espace cinématographique). Sa recherche est au carrefour des disciplines du cinéma, de l’astrophysique, de la géographie et de la psychanalyse. Elle est aussi titulaire d’un Master de recherche en cinéma et audiovisuel de l’Université Aix-Marseille et étudiante en psychanalyse.

Maria Luisa Mura est doctorante en écologie littéraire au sein de l’école doctorale 354 de l’Université Aix - Marseille (laboratoires CAER et CIELAM). Sa recherche porte sur la représentation littéraire des espaces historiques et naturels sardes et provençaux dans l’œuvre de Giuseppe Dessì et Jean Giono, dans une perspective géocritique et patrimoniale. Une attention particulière est consacrée à la représentation et à la valorisation des paysages arborés, ainsi qu’à la valeur patrimoniale des promenades et randonnées littéraires. Elle est spécialisée dans les domaines de la géographie littéraire et de l’écocritique. Elle s’intéresse également à la littérature méditerranéenne, à la littérature sarde et aux études sur l’insularité, ainsi qu’aux liens entre littérature et anthropologie, littérature et patrimoine, littérature et valorisation des territoires.Elle est actuellement Lectrice Contractuelle de Langue et Civilisation Italienne au département de l’ALLSH de l’Université Aix-Marseille.

Mathilde Recoing est doctorante contractuelle en Sciences des Arts au sein du LESA (Université d’Aix Marseille) depuis 2020. Diplômée de l’École du Louvre, elle est également titulaire d’un master de recherche en Littérature Française à l’Université Paris IV-Sorbonne. Sa thèse, menée sous la direction du Pr. Frédéric Pouillaude porte sur l’imitation de productions documentaires dans les œuvres littéraires et artistiques et aux pièges fictionnels qui en découlent.

Elle est également auteure et termine actuellement une formation en création littéraire à l’Université Paris-VIII.

Comité de lecture

Dante BARRIENTOS-TECUN — CAER
Cécile COTTENET — LERMA
Christine ESCLAPEZ — LESA
Patrick MATHIEU — CIELAM
Alexis NUSELOVICI — CIELAM
Claude PEREZ — CIELAM
Crystel PINCONNAT — CIELAM
Marie RENOUE — LESA
Anne REYNES — LERMA
Sophie SAFFI — CAER
Vincent TIFFON — PRISM - CNRS (UMR 7061)
Sophie VALLAS — LERMA

Modalité de renouvellement

Les membres du comité de rédaction et de lecture s’engagent dans la revue pour une durée de 3 ans maximum à l’issue de laquelle ils sont remplacés par de nouveaux membres.

Les membres du comité de rédaction doivent être inscrits comme doctorant.e.s dans un des laboratoires de l’ED 354. Un recrutement en fonction des départs et des places disponibles est organisé à chaque nouvelle rentrée universitaire. Pour plus de renseignements, contacter Mme Catherine Para (Maison de la Recherche, 3e étage, Campus Schuman, Aix-en-Provence).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search