Navigation – Plan du site

AccueilNuméros14Portrait d'artisteJean-Benoît Puech : vrai faussair...

Portrait d'artiste

Jean-Benoît Puech : vrai faussaire ou faux auteur ?

Justine Scarlaken

Texte intégral

1S’il est un bien un auteur qui tout au long de sa carrière n’a eu de cesse de mettre à mal la frontière entre fiction et réalité, c’est bel et bien Jean-Benoît Puech qui se pose en véritable maître faussaire. L’auteur à la bibliographie étoffée comprenant des ouvrages tels que : La Bibliothèque d’un amateur (1979), Voyage sentimental (1986), ou encore La Préparation du mariage (2021) son dernier ouvrage en date, est également l’auteur d’une autre bibliographie attribuée cette fois-ci à un certain Benjamin Jordane.

2Benjamin Jordane ou Jean-Benoît Puech ?

3Au fil de ses écrits, Puech s’est peu à peu glissé dans la peau d’un faussaire se créant un double fictif : Benjamin Jordane qu’il a doté d’une bibliographie avec des ouvrages tels que L’Apprentissage du roman (1993), d’une biographie, mais également d’un appareil critique, n’hésitant pas pour se faire à convoquer et créer d’autres écrivains fictifs tels que Yves Savigny, avec lequel Puech co-signe ladite biographie dédiée à Benjamin Jordane : Benjamin Jordane, une vie littéraire (2008).

4Ainsi, Puech s’est peu à peu créé une double grâce à cet écrivain fantôme dont il assumera la paternité seulement plusieurs années après la publication des premiers ouvrages de Benjamin Jordane. Cette supercherie littéraire démontre toute l’étendue des talents de faussaire de Jean-Benoît Puech qui maîtrise à la perfection les codes de la fiction ainsi que ceux de la critique littéraire, ce qui lui a permis de conférer à son double fictif et fictionnel une aura de vérité et de sincérité.

5 L’œuvre de Puech se caractérise donc par un jeu de miroirs vertigineux qui permet à l’orfèvre faussaire de se démultiplier afin de jouer avec les codes de la littérature tout en défendant une conception propre de la littérature qui repose notamment sur le faux.

6 Une mystification au service d’une vraie conception de la littérature

7 C’est dans son dernier ouvrage, La Préparation du mariage, que Puech ou Clément Coupèges, nouveau masque qu’il a choisi de revêtir pour assumer la narration de l’œuvre, expose le plus clairement sa conception de la littérature, permettant ainsi de mettre en lumière son travail de faussaire, mais également les raisons de cette mystification titanesque.

8 Ainsi, pour Puech, en plus d’être un jeu, la littérature est affaire de transposition. Ce ne sont pas les détails qui comptent, mais l’essence même de ce qu’il cherche à raconter, toute son œuvre peut donc être lue sous le prisme biographique, étant donné que Clément Coupèges ou Benjamin Jordane ne sont en réalité que des avatars de Puech lui-même. Cependant, cette clé de lecture est elle-même à questionner car Puech, en véritable roi de la mystification n’en est pas à son premier tour de piste, il convient donc de se replonger dans son œuvre et de tenter de mettre à jour ce vrai travail de faussaire et de se laisser porter dans les rouages de l’univers de Puech, illustrant à merveille le plaisir de la fiction. C’est ce que vous invite à faire ce portrait d’artiste, qui vous permettra de vous familiariser avec l’œuvre de ce faussaire qui passe sa vie à jouer avec ses lecteurs avec un plaisir non dissimulé, car le vrai secret de cette œuvre complexe réside en réalité dans le plaisir de la fiction.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Justine Scarlaken, « Jean-Benoît Puech : vrai faussaire ou faux auteur ? »Les chantiers de la création [En ligne], 14 | 2022, mis en ligne le 12 mars 2022, consulté le 24 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/lcc/5574 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lcc.5574

Haut de page

Auteur

Justine Scarlaken

Comité de rédaction de la revue

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search