Navigation – Plan du site

AccueilLa revueL’équipe

L’équipe

Directrice de la publication

Sylvie Requemora, directrice de l’école doctorale ED354

Rédacteur en chef

Maxime Boeuf est agrégé d’allemand et doctorant contractuel en études germaniques au sein du laboratoire ECHANGES (E.A. 4236). Sa thèse, préparée en cotutelle sous la direction de Florence Bancaud et Susanne Goumegou (Université de Tübingen) dans le cadre du Collège doctoral franco-allemand, porte sur la littérature coloniale pour la jeunesse en Allemagne et en France à la fin du XIXe siècle, c’est-à-dire sur les romans d’aventures pour adolescents dont l’action est située dans les

Webmestre

Santa Vanessa Cavallari est doctorante en littérature générale et comparée à Aix-Marseille Université auprès du CIELAM, en cotutelle avec l’Université de Pise. Diplômée en traduction littéraire, elle prépare une thèse sur auto-traduction et translinguisme chez les écrivaines du xxe comme expression et force motrice du féminisme moderne, voire des revendications de genre qui vont avec. Son domaine d’études étant transdisciplinaire et pentalingue, elle est membre du collectif de jeunes chercheurs Frontières.

Chargé de communication

Juliette Privat est doctorante contractuelle en littérature française au sein du CIELAM (Université d’Aix-Marseille), depuis 2022. Sa thèse, codirigée par Tristan Vigliano (CIELAM, AMU) et Grégoire Holtz (DYPAC, Université de Versailles Saint Quentin), porte sur les représentations de l’horreur dans divers genres littéraires à la Renaissance. Elle s’intéresse notamment à l’étude des tragédies du XVIème siècle, ainsi qu’aux histoires tragiques, des nouvelles en prose aux allures de fait-divers, et réputées pour leur mise en scène de crimes sanglants.

Comité de rédaction

Donatienne Borel est doctorante contractuelle en études romanes, au CAER. Elle s’intéresse à l’étude comparée des langues et aux liens entre langage et communication non-verbale. Sa thèse, co-dirigée par Stéphane Pagès et Perle Abbrugiati, porte sur la contrainte de la rime dans la traduction de chanson. Le corpus de la thèse est composé des chansons de Georges Brassens et de leurs traductions en espagnol et en italien.

Camille Chane est doctorant en études anglophones au LERMA depuis 2020. Il travaille sur le cinéma d'animation et la représentation de l'altérité ethnique et raciale dans le cartoon américain. Sa recherche se concentre sur le cas particulier des archétypes est-asiatiques et de la représentation de l'Extrême-Orient dans l'animation américaine. Son travail de thèse, sous la direction de Sébastien Lefait (LERMA) et Sandrine Sorlin (EMMA, Université Paul Valéry Montpellier 3) examine un corpus de dessin animés américains (du court métrage muet des années 20 jusqu'aux cartoons télévisés des années 80) sous un angle interdisciplinaire, en combinant linguistique et études visuelles dans le but d'étudier le rôle de la représentation du langage dans la performance de l'altérité raciale.

Justine Scarlaken. Doctorante à l’université Complutense de Madrid et en co-direction avec l’université d’Aix-Marseille sous la direction de Maxime Decout. Sa thèse porte sur la critique littéraire contemporaine et les nouvelles modalités de la théorie littéraire. Elle s’intéresse également à la question de la violence et de l’abjection en littérature contemporaine depuis son mémoire portant sur le discours de la violence dans l’œuvre de Laurent Gaudé. Elle a également pu traiter de ces thèmes durant son séjour à l’université de Canterbury en Nouvelle-Zélande, où elle a notamment travaillé sur l’œuvre de Behrouz Boochani.

Stéphane Lambion écrit et traduit de la poésie ; normalien agrégé, il explore les relations entre maladie et poésie dans le cadre d'une thèse en recherche-création dont il tient un journal sur Remue.net ; il rassemble l'intégralité de ses travaux sur son site.

Né à Siegen en 1996, Jérémy Fischbach y a passé son Abitur (bac) en 2015, puis son Bachelor dans le domaine du franco-allemand (Université de Siegen, 2019). Il est titulaire du double diplôme de master « Études interculturelles franco-allemandes » (Aix-en-Provence et Tübingen, 2023). Depuis le mois de septembre 2023, il a entrepris des études doctorales en études germaniques au sein de l’unité de recherche ÉCHANGES 4236 en co-tutelle de Catherine Teissier (AMU) et Dorothee Kimmich (Tübingen). Ses recherches portent sur : « Les récits de vie féminins dans l’Allemagne post-réunification et leur influence sur la perception mutuelle Est-Ouest ». Le doctorat fait en même temps partie du projet de recherche européen NARDIV. Il prévoit des séjours de recherches à Berlin, Tübingen et Amsterdam.

Alexandre Ayrault

Paula Cuerva Yebra est enseignante-vacataire en espagnol langue étrangère à Aix-Marseille Universités et professeure de français langue seconde et étrangère dans l'enseignement secondaire. Ses recherches portent sur la linguistique appliquée des langues romanes, plus précisément, sur l’étude diachronique et synchronique du subjonctif français et espagnol et son acquisition par des apprenants francophones et hispanophones. Elle s'intéresse également à l'étude et l'analyse d'outils d'apprentissage (tant traditionnels que numériques), de corpus de productions d'apprenants de FLE et d’ELE et au développement de ressources et des propositions didactiques pour l'(auto)formation du français et de l'espagnol. 

Mathilde Vanhelmon est agrégée d'allemand et doctorante contractuelle en études germaniques au sein du laboratoire Échanges (UR 4236). Sa thèse préparée en codirection avec Florence Bancaud (Aix-Marseille Université) et Pierre Brunel (Université Lumière Lyon 2) porte sur la réception productive de Montaigne dans l'aire germanique. Elle est également membre du collège doctoral franco-allemand "Conflits de culture - Cultures de conflit".

Capucine Zgraja

Comité de lecture

Dante BARRIENTOS-TECUN — CAER
Cécile COTTENET — LERMA
Christine ESCLAPEZ — PRISM
Grégoire LACAZE — LERMA (membre fondateur)
Patrick MATHIEU — CIELAM
Alexis NUSELOVICI — CIELAM
Claude PEREZ — CIELAM
Crystel PINCONNAT — CIELAM
Marie RENOUE — LESA
Anne REYNES — LERMA
Sophie SAFFI — CAER
Vincent TIFFON — PRISM - CNRS (UMR 7061)
Sophie VALLAS — LERMA

Modalité de renouvellement

Les membres du comité de rédaction et de lecture s’engagent dans la revue pour une durée de 3 ans maximum à l’issue de laquelle ils sont remplacés par de nouveaux membres.

Les membres du comité de rédaction doivent être inscrits comme doctorant.e.s dans un des laboratoires de l’ED 354. Un recrutement en fonction des départs et des places disponibles est organisé à chaque nouvelle rentrée universitaire. Pour plus de renseignements, contacter Mme Catherine Para (Maison de la Recherche, 3e étage, Campus Schuman, Aix-en-Provence).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search