Navigation – Plan du site
Les lieux du sensible

Les lieux du sensible

Villes, hommes, images
Alain Mons, Les lieux du sensible. Villes, hommes, images, Paris, CNRS, 2013, 258 p., ISBN : 978-2-271-07619-9.
Notice publiée le 23 janvier 2013

Présentation de l'éditeur

Les lieux du sensible nous convient à un voyage au plus près des perceptions qui adviennent en nous au contact des milieux les plus divers, de la ville à la publicité, de la photographie à la danse contemporaines. C’est ce va-et-vient permanent entre le dehors et le dedans, les expériences affectives et les tâtonnements de l’imaginaire, qu’explore ce livre nourri des créations artistiques les plus actuelles.

Ces climats perçus battent en brèche l’instrumentalisation de nos émotions et sensations en termes utiles et immédiats. Les étendues du sensible sont troubles. Elles sont dehors et dedans, surfaces de captation du monde environnant et creux émotionnels. Des fissures s’y constituent, des échappées, des lignes de fuite, qui sont aussi des façons de résister.

Alain Mons interroge ces passages entre le perçu, l’aperçu, et l’imperceptible, qui travaillent les villes, les espaces, les arts contextuels, les corps, les images, en termes d’irruption, de suspens, de mouvement, d’aléatoire. C’est l’urbanité, au sens large, qui est en jeu dans ces fluctuations de la perception, dans ces transitions du sensible, engendrant une esthétique mineure.

Les lieux du sensible : une anthropologie singulière des faits intimes, des presque-rien, de l’inconnu ; une esthétique du reste qui appréhende le battement du réel.

Haut de page

Auteur

Alain Mons

Professeur à l’université de Bordeaux III Michel de Montaigne et membre du Mica, est essayiste. Il a publié notamment L’ombre de la ville. Essai sur la photographie contemporaine (1992), et Paysage d’images. Essai sur les formes diffuses du contemporain (2006).

Haut de page