Navigation – Plan du site
La Décentralisation

La Décentralisation

De la Première à la Troisième République (RD Congo)
Jean Omasombo Tshonda (dir.), La Décentralisation. De la Première à la Troisième République (RD Congo), Tervuren-Bruxelles-Kinshasa, Edition Le Cri, Musée royal de l'Afrique centrale, Buku Éditions, coll. « Monographies des provinces de la République démocratique du Congo », 2013, 386 p., ISBN : 978-2-8710-6618-7.
Notice publiée le 05 février 2013

Présentation de l'éditeur

Depuis 2008, le Musée royal de l’Afrique centrale (MRAC), en collaboration avec le Centre d’Études politiques (CEP) de Kinshasa et le Centre d’études et de recherches documentaires sur l’Afrique centrale (CERDAC), appuyé par la Coopération belge au développement, a engagé un programme de recherche sur la décentralisation congolaise.
Deux volets complémentaires y sont développés : l’étude des futures entités provinciales, d’une part ; l’analyse du processus de décentralisation, d’autre part.

Le premier volet trouve sa concrétisation dans la publication d’études monographiques dont trois (Maniema, Haut-Uele et Kwango) ont été réalisées à ce jour. La tâche de collecte des données dans les différentes provinces est actuellement avancée et l’expérience des premières monographies a contribué à roder les équipes des chercheurs du MRAC, du CEP et du CERDAC.

La Décentralisation en RDC : de la Première à la Troisième République (1960-2011) est le titre du présent ouvrage qui inaugure l’autre volet. Un second tome dont la publication est prévue en 2013, regroupera les contributions d’une dizaine d’experts, choisis par le MRAC à travers le monde en fonction de leur notoriété et de leur domaine d’investigation. Chacun a été invité à traiter un thème relatif à la décentralisation congolaise. Seront ainsi solidement discutées et étayées les questions de la gouvernementalité et de l’Administration, des frontières, de la géographie et de l’aménagement du territoire, de l’économie et des finances, de l’identité citoyenne et des ressources humaines… Autant de sujets nécessaires à la lecture avertie et critique du processus politique en cours, du fait des ambiguïtés et de l’attentisme constatés sur le terrain qui contribuent à brouiller la perception même de la décentralisation.
L’originalité de ce premier volume, réalisé par Paule Bouvier, résulte de ce que l’auteur retrace les méandres qu’a connu le processus de décentralisation comme composante institutionnelle de l’État congolais au fil de l’évolution depuis l’indépendance, ses temps forts comme ses périodes d’ostracisme. Car à l’instar d’autres événements de ce passé, certains moments clés de la décentralisation ont fait l’objet d’une sorte d’oubli officiel.

Les connaissances de Paule Bouvier en matière de politique africaine et congolaise en particulier résultent à la fois de ses travaux académiques et de ses expériences de terrain.

Haut de page