Navigation – Plan du site
La critique de la critique

La critique de la critique

De la philosophie de l'histoire de Walter Benjamin
Élise Derroitte, La critique de la critique. De la philosophie de l'histoire de Walter Benjamin, georg Olms, coll. « Europaea Memoria », 2012, 335 p., ISBN : 3-487-14822-6.
Notice publiée le 22 février 2013

Présentation de l'éditeur

La volonté de construire une philosophie critique de l’histoire est au cœur de la philosophie de Walter Benjamin. De sa dissertation doctorale aux thèses Sur le concept d’histoire, Benjamin s’est attelé à la tâche de comprendre et de construire les modes de réalisation d’une histoire critique en rupture avec une tradition dédiée à la modernité.
Cet ouvrage vise à reconstruire les différentes étapes épistémologiques de cette construction majeure et innovante face au modernisme toujours prévalant actuellement dans ce domaine. Trois niveaux de critique sont identifiés qui concernent respectivement le contenu, la forme et la pratique de la critique. Il en ressort que la critique de la critique est le geste philosophique fondamental qui analyse et structure l’activité critique en dissociant les différentes opérations à l’œuvre dans cette dernière. Ce geste philosophique premier ne concerne ni la dénonciation ni la rectification partielle d’une situation d’oppression mais constitue réellement son émancipation. Il vise la transformation du sujet lui-même dans et par son rôle d’intervenant dans l'histoire. C'est en cherchant à trouver et mobiliser les ressources d’apprentissage chez le sujet que le geste critique premier parvient à dépasser l'oppression et à engager la production d'une nouvelle forme de vivre ensemble.

Haut de page