Navigation – Plan du site
Les sociologues sous Vichy

Les sociologues sous Vichy

Dir. : Jean Ferrette
Jean Ferrette (dir.), « Les sociologues sous Vichy », Anamnese, n° 7, 2012, L'Harmattan, ISBN : 978-2-336-00642-0.
Notice publiée le 22 février 2013

Présentation de l'éditeur

Jusqu’à présent, la sociologie s’était surtout préoccupée des périodes qui précèdent l’Occupation ou qui lui succèdent. Certainement, jamais la revue n’aura aussi bien porté son nom : car c’est d’anamnèse, de résurgence de la mémoire, dont il s’agit ici, malgré tous les obstacles historiques, affectifs, et les intérêts institutionnels de continuité entre les régimes. Ceci prouve à nouveau, s’il en était encore besoin, la nécessité pour la sociologie de se prendre elle-même pour objet : loin de bénéficier d’un privilège d’exceptionnalité, elle doit, comme tous les secteurs professionnels, faire face à sa mémoire. Certes, la sociologie – l’anthropologie également – ne peut sortir entièrement fière de cette épreuve : des sociologues, et non des moindres, se sont fortement compromis dans la collaboration (Max Bonnafous, Marcel Déat, George Montandon...) mais elle ne peut en avoir entièrement honte non plus. Que ce soit en exil ou sur le territoire national, d’autres sociologues ont résisté (Raymond Aron à Londres, Albert Bayet et le réseau du Musée de l’Homme en France...) ; ce qui tend à démontrer que les sociologues (les femmes étaient encore rares dans la profession) sont des hommes comme les autres.

Contributions de Jean Ferrette, Cécilia Benevides dos Santos, Jean-Paul Grémy, Jean-Paul Callède, Nicolas Simon, Catherine Peyrard, Franck Dubost et Raymond Polin.

[Actes des journées d'études (IMEC, Abbaye d'Ardennes, Caen, 11-12 octobre 2010)]

Sommaire

- Jean FERRETTE
La sociologie sous Vichy : rupture ou continuité ? Retour sur un impensé historique

- Cécilia BENEVIDES DOS SANTOS
Marcel Granet, Georges Dumézil, l'École Pratiques des Hautes Études : situation d'une recherche pendant les années noires

- Jean-Paul GRÉMY
Enquêtes sociales et sondages politiques sous l'occupation

- Jean-Paul CALLEDE
L'enseignement de la sociologie à la Faculté des lettres de Bordeaux (1930-1946)

- Nicolas SIMON
Marcel Mauss, un sociologue dans la tourmente

- Catherine PEYRARD
Le petit aveugle de la construction de la sociologie du travail au sortir de la seconde guerre mondiale

- Raymond POLIN
La sociologie française pendant la guerre

- Franck DUBOSC
Le présupposé vertuise de l'existence d'une race française

Les auteurs
Résumés
Annexes

Haut de page