Navigation – Plan du site
Hercules de toujours

Hercules de toujours

Construction et culte du corps dans les sociétés antiques et modernes
Pierre Maréchaux (dir.), Hercules de toujours. Construction et culte du corps dans les sociétés antiques et modernes, Nantes, Editions Cécile Defaut, 2013, 256 p., ISBN : 9782350183312.
Notice publiée le 08 mars 2013

Présentation de l'éditeur

Cet ouvrage interroge la volonté millénaire en vertu de laquelle l’homme d’Occident a imaginé, programmé ou célébré les transformations volontaires de son propre corps au point d’en faire un objet de culte profane. Le mythe d’Hercule a involontairement participé à cette pratique et à cette célébration dont il a nourri l’imaginaire. En effet, Hercule n’a jamais été un culturiste en devenir ; il se contentait d’exister et de paraître, ne s’astreignant à aucune pratique gymnique. Néanmoins il fut un des emblèmes tenaces des volontés humaines de changer de corps : il rendit possible la croyance en la métamorphose de soi. De nombreux textes de l’Antiquité et de la Renaissance (Philostrate, Galien, Mercuriale) ont réfléchi sur l’anatomie musculaire ou ont répertorié les moyens de son anabolisme. Il fallut attendre le XIXe siècle pour qu’Hercule devînt la figure d’une mythologie populaire où il s’incarnait dans l’hercule de foire et le XXe siècle pour que naquît le bodybuilding moderne. Le but de cet ouvrage n’est pas seulement de souligner l’historicité de cette discipline mais d’interroger les raisons de sa démesure en faisant dialoguer des philosophes, historiens du péplum, anthropologues ou sociologues avec les acteurs de ce sport esthétisant, entraîneurs d’athlètes et bodybuilders reconnus. Sont aussi interrogées les questions de l’identité sexuée, de la virilité, de l’image du corps, de l’imaginaire culturiste ou de l’hubris.

Haut de page

Auteur

Pierre Maréchaux (dir.)

Professeur de langues et littératures latines, Université de Nantes.

Haut de page