Navigation – Plan du site
Le Travail de l'expérience

Le Travail de l'expérience

Jean-Marie Barbier, Joris Thievenaz, Le Travail de l'expérience, Paris, L'Harmattan, coll. « Action et savoir », 2013, 320 p., ISBN : 978-2-343-00028-2.
Notice publiée le 19 mars 2013

Présentation de l'éditeur

La compréhension de la construction de l’expérience et son utilisation apparaissent aujourd’hui comme une voie majeure de développement de la formation et de la recherche sur la formation. Cet ouvrage porte significativement sur le travail de l’expérience. Manière de signifier que c’est moins le produit de l’expérience qui importe que la manière dont elle se construit et se transforme, chaque étape constituant à la fois l’assise et le moyen de l’étape suivante. L’expérience n’est pas une entité uniforme : elle est à la fois et indissociablement vécu, activité mentale et activité discursive ; les distinctions que l’on peut opérer en son sein sont des distinctions pour l’analyse, et non des entités ontologiques distinctes. L’expérience est aussi le produit d’interactions entre sujets et entre espaces d’activités, ces derniers ayant chacun leurs règles propres, mais associés sous forme de configurations. L’hypothèse principale sur laquelle repose cet ouvrage est donc précisément que le travail de l’expérience, obligatoirement situé dans l’histoire des sujets, consiste en une itération constante entre vécu, élaboration et communication de l’expérience.

L’ouvrage est organisé autour de cinq questionnements : - les voies d’accès à l’expérience ; – expérience et association d’espaces d’activités ; – interactions entre sujets et construction de l’expérience ; – l’analyse de la construction de l’expérience ; – les rapports entre expérience et formation.

Haut de page