Navigation – Plan du site
La discrimination à l'embauche sur le marché du travail français

La discrimination à l'embauche sur le marché du travail français

Nicolas Jacquemet, Anthony Edo, La discrimination à l'embauche sur le marché du travail français, Rue d'Ulm, coll. « CEPREMAP », 2013, 77 p., ISBN : 978-2-7288-0489-4.
Notice publiée le 28 mars 2013

Présentation de l'éditeur

Cet opuscule propose un état des lieux des connaissances sur la nature, la mesure et l’ampleur de la discrimination à l’embauche sur le marché du travail français. Il s’appuie sur les résultats d’une nouvelle étude destinée à explorer les sources de la discrimination observée. L’originalité de cette méthode est de présenter des CV portant des noms identifiés à des origines particulières (françaises, maghrébines…) et d’autres dont l’origine est considérée comme « inconnue » par les recruteurs potentiels. Les résultats montrent que la discrimination à l’embauche à l’encontre des candidats issus de l’immigration est massive. Cette inégalité affecte toutes les candidatures d’origine étrangère, rejetant l’hypothèse d’une défiance ciblée à l’encontre de vagues particulières d’immigration. La question de la discrimination se pose ainsi surtout en termes d’opposition entre le groupe majoritaire, « autochtone », et l’ensemble des individus issus de l’immigration. Il faut cependant noter que la discrimination d’origine affecte beaucoup plus les candidatures masculines que les candidatures féminines.

Haut de page

Auteurs

Nicolas Jacquemet

Nicolas JACQUEMET est professeur à l’université de Lorraine et membre du BETA (Bureau d’économie théorique et appliquée, UMR 7522).

Anthony Edo


Anthony EDO est doctorant à l’École d’économie de Paris.

Haut de page