Navigation – Plan du site
Paratextes et stratégies de pouvoir dans la péninsule ibérique au Moyen Âge

Paratextes et stratégies de pouvoir dans la péninsule ibérique au Moyen Âge

Carlos Heusch, Georges Martin (dir.), « Paratextes et stratégies de pouvoir dans la péninsule ibérique au Moyen Âge », Cahiers d'études hispaniques médiévales, n° 35, 2012, 278 p., Lyon, ENS Éditions, ISBN : 9782847883909.
Notice publiée le 23 avril 2013

Présentation de l'éditeur

Ce numéro est essentiellement consacré à la publication du dossier « Paratextes et stratégies de pouvoir dans la péninsule Ibérique au Moyen Âge », avec une étude préliminaire de Carlos Heusch et douze articles inédits de chercheurs français, espagnols, portugais et britanniques. On y étudie le discours paratextuel, notamment les prologues, dans les textes documentaires, historiographiques et généalogiques, entre le XIIe et le XVe siècle. Le dossier comprend également des études sur des textes plus littéraires, comme les prologues des oeuvres de Juan manuel ou de fictions en prose (Baladro del sabio Merlín, Linda Melosina) ainsi que les prologues de traductions et de traités didactiques à l'usage des femmes. Sont aussi publiés deux comptes rendus de lecture.

 

Avant-propos

 

I. Paratextes et stratégies de pouvoir dans la péninsule Ibérique au Moyen Âge

Carlos Heusch, « Présentation » ;

Pablo Martín Prieto, « Los preámbulos de los documentos reales bajo Alfonso VIII de Castilla (1158-1214): relaciones entre el formulario y el personal de la cancillería » ;

Patricia Rochwert-Zuili, « D'Alphonse X à Alphonse XI : l'affirmation du pouvoir dans les prologues des oeuvres castillanes aux XIIIe et XIVe siècles » ;

Aengus Ward, « El prólogo historiográfico medieval » ;

Filipe Alves Moreira, « Os sumários de crónicas portugueses: textos, contextos, paratextos » ;

Maria do Rosário Ferreira, « «Amor e amizade antre os nobres fidalgos da Espanha». Apontamentos sobre o prólogo do Livro de Linhagens do Conde D. Pedro » ;

José Carlos Miranda, « A primitiva conclusão da versão galego-portuguesa da Crónica de Castela » ;

Juan Carlos Conde, « Prácticas paratextuales y conferencia de capital simbólico: los prólogos a las traducciones del siglo XV en  la península Ibérica » ;

Antonio Doñas, « Venenum philosophicum o sabor divino: la titulación de la Consolatio Philosophiae de Boecio (siglos VI-XII) » ;

Isabel Sofia Calvário Correia, « «Recuenta el auctor la presente obra»: o prólogo do Baladro del Sabio Merlín de Juan de Burgos e a afirmação do poder régio » ;

Olivier Biaggini, « Stratégies du paratexte dans les oeuvres de don Juan Manuel » ;

Laura Baquedano, « Le pouvoir du livre : stratégies des imprimeurs dans les seuils de l'Historia de la linda Melosina (1489) » ;

Cécile Codet, « 'Queréis saber, muy noble señora' : jeux de pouvoir dans les prologues de trois traités d'éducation destinés aux femmes (fin XVe-début XVIe siècle) ».

 

II. Comptes rendus de lecture

Olivier Brisville Modelos latinos en la Castilla medieval de Mónica Castillo Lluch et Marta López Izquierdo (éd.) ;

Cécile CodetAutour des Quenouilles : la parole des femmes (1450-1600) de Jean-François Courouau, Philippe Gardy et Jelle Koopmans (dir.).

Haut de page