Navigation – Plan du site
Penser la décroissance

Penser la décroissance

Politiques de l'Anthropocène
Dir. : Agnès Sinaï
Agnès Sinaï (dir.), Penser la décroissance. Politiques de l'Anthropocène, Paris, Les Presses de Sciences Po, coll. « Nouveaux débats », 2013, 224 p., ISBN : 978-2-7246-1300-1.
Notice publiée le 30 avril 2013

Présentation de l'éditeur

Depuis les débuts de l'époque industrielle, il y a deux cents ans, les activités humaines ont profondément modifié les cycles de la nature, d'où le terme d'Anthropocène pour qualifier la période contemporaine.

Alors que les stocks de combustible s'épuisent, la dissipation exubérante d'énergie liée aux économies fondées sur la croissance touche à sa fin. Quelles en seront les répercussions politiques, économiques et sociales sur un système fondé sur une soif sans limites de ressources naturelles ?

Ère d’accélération, l’Anthropocène brille de ses derniers feux. Le XXIe siècle sera celui de la « descente énergétique ». Face à cette rupture profonde dans l’histoire des temps, adopter un autre modèle que le productivisme s’impose d’urgence.

Haut de page

Auteur

Agnès Sinaï (dir.)

Cofondatrice et présidente de l'Institut Momentum sur l’Anthropocène et ses issues, réseau de réflexion sur les sociétés de l’après-croissance. Elle est également maître de conférences à Sciences Po Paris sur les politiques de décroissance et journaliste environnementale.

Publications du même auteur

Haut de page