Navigation – Plan du site
Nicholas Georgescu-Roegen, pour une révolution bioéconomique

Nicholas Georgescu-Roegen, pour une révolution bioéconomique

Antoine Missemer, Nicholas Georgescu-Roegen, pour une révolution bioéconomique, Lyon, ENS Éditions, coll. « Feuillets », 2013, 136 p., ISBN : 978-2-84788-402-9.
Notice publiée le 21 mai 2013

Présentation de l'éditeur

Sobriété, promotion de l'agriculture biologique, chasse au gaspillage… Ces principes bioéconomiques énoncés par Nicholas Georgescu-Roegen dans les années 1970 ont été à l’origine de l’association communément faite entre ses travaux et le mouvement de la décroissance. Cette affiliation s’avère pourtant réductrice. La participation de Georgescu-Roegen aux premiers débats écologiques et son appel à une réforme profonde de la théorie économique en font un acteur majeur des débats intellectuels de la seconde moitié du xxe siècle, bien au-delà des controverses de l’écologie radicale.

La pensée de Georgescu-Roegen, à travers ses inspirations, sa clairvoyance, ses subtilités, mais aussi ses ambiguités et contradictions, offre un cadre de réflexion privilégié pour enraciner la réflexion économique dans la dynamique ­écologique. Cet ouvrage contient par ailleurs la réédition d’un texte méconnu de Georgescu-Roegen publié en 1978, « De la science économique à la bioéconomie », et riche en enseignements dans le contexte des préoccupations environnementales actuelles.

Haut de page

Auteur

Antoine Missemer

est agrégé de sciences sociales, assistant de recherche en économie au centre Walras-Pareto de l’université de Lausanne et membre du laboratoire Triangle de l’université de Lyon. Ses recherches portent principalement sur l’histoire de l’économie de l’environnement et des ressources naturelles.

Publications du même auteur

Haut de page