Navegación – Mapa del sitio
Propriété et classes populaires

Propriété et classes populaires

Violaine Girard (dir.), « Propriété et classes populaires », Politix, n° 101, 2013, De Boeck, ISBN : 9782804180294.
Anuncio publicado en 24 junio 2013

Presentación del editor

Crise des subprimes aux États-Unis, privatisation des logements dans les ex-pays soviétiques, résurgence des discours promouvant « une France de propriétaires » : les exemples ne manquent pas pour souligner la multiplicité des enjeux sociaux, économiques et politiques qui sont associés, dans des contextes forts divers, à la propriété du logement. Or, si les travaux de sociologie urbaine portant sur le logement des classes populaires ne manquent pas, force est de constater que ceux traitant plus spécifiquement des dispositifs de promotion de l’accession ou des trajectoires résidentielles d’accédants des classes populaires demeurent relativement moins nombreux. L’attention portée, dans nombre de pays occidentaux, aux « problèmes » des quartiers d’habitat social ne doit toutefois pas faire oublier que la propriété d’occupation du logement concerne aussi de larges fractions des classes populaires.

Ce dossier propose ainsi d’examiner, au travers d’études empiriques variées, la fabrique de l’accession populaire et ses effets sur les positions sociales : s’intéresser aux logiques socio-politiques et institutionnelles de production de l’accession populaire, et à leur articulation avec les trajectoires sociales des accédants, permet d’approfondir la réflexion sur le renouvellement des rapports sociaux de classe. Ces questions sont d’autant plus importantes que ce thème a fait l’objet de nombreux discours savants et médiatiques durant la dernière campagne présidentielle.


Sommaire

Dossier coordonné par Violaine Girard

- Violaine GIRARD, Anne LAMBERT et Hélène STEINMETZ, Propriété et classes populaires : des politiques aux trajectoires

- Hélène STEINMETZ, Les Chalandonnettes. La production par le haut d’une accession bas de gamme

- Virgílio BORGES PEREIRA et João QUEIRÓS, Une maison pour le peuple portugais. Genèse et trajectoire d’un quartier du programme des « maisons économiques » à Porto (1938-1974)

- Pierre GILBERT, Devenir propriétaire en cité HLM. Petites promotions résidentielles et évolution des styles de vie dans un quartier populaire en rénovation

- Anne LAMBERT, La gauche et le périurbain. Les ambiguïtés de la politique de « mixité sociale » dans une petite commune pavillonnaire et ses effets sur le peuplement

- Sibylle GOLLAC, Propriété immobilière et autochtonie. Les trajectoires immobilières, sociales et politiques d’un maçon breton et de ses descendant-e-s

- Hélène RICHARD, Gérer son immeuble comme une « affaire » ? Dispositions économiques et réticences à la « mise en copropriété » de l’habitat collectif en Russie postcommuniste

- Violaine GIRARD, Sur la politisation des classes populaires périurbaines. Trajectoires de promotion, recompositions des appartenances sociales et distance(s) vis-à-vis de la gauche

Varia

Philippe ROBERT, Renée ZAUBERMAN et Fadoua JOUWAHRI, Délinquance et action publique : les illusions d’un diagnostic

Notes de lecture

Inicio de página