Navigation – Plan du site
Chili 1970-1973

Chili 1970-1973

Mille jours qui ébranlèrent le monde
Franck Gaudichaud, Chili 1970-1973. Mille jours qui ébranlèrent le monde, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Des Amériques », 2013, 345 p., préface de Michael Löwy, ISBN : 978-2-7535-2663-1.
Notice publiée le 14 octobre 2013

Présentation de l'éditeur

"Pouvoir populaire", "cordons industriels", "participation des travailleurs", "ravitaillement direct", "contrôle ouvrier" : voici quelques-uns des ingrédients du processus sociopolitique analysé dans cet ouvrage, redonnant ainsi toute sa dimension collective à l'expérience de l'Unité populaire chilienne (1970-1973). En dressant une véritable fresque des mobilisations sociales et luttes ouvrières qui eurent lieu durant ces mille jours, Franck Gaudichaud fait ressurgir certains des "trésors perdus" de cette époque, celle du gouvernement de Salvador Allende.

Grâce à une approche originale, combinant sources écrites et enquête orale, science politique, sociologie et histoire, cette étude très fouillée reconstitue la dynamique du mouvement révolutionnaire chilien, vu "par en bas", au niveau des entreprises occupées, des ceintures industrielles, des quartiers populaires. Basé sur la respiration des politiques du conflit qui ont rythmé la "voie chilienne au socialisme", ce livre montre le développement et la radicalisation du mouvement ouvrier, les formes d'organisation d'une classe mobilisée et les répertoires d'action utilisés. Il s'intéresse également aux débats, praxis et stratégies de la gauche chilienne. Il étudie les rapports complexes, parfois tendus, qu'entretiennent alors mouvement social et champ politique, organisations partisanes et syndicats, gouvernement et engagements militants. Une telle approche, centrée sur les formes de "pouvoirs populaires constituants" qui ont surgi dans la périphérie de Santiago et de quelques grandes villes, permet de renouveler notre compréhension de cet épisode fondamental de l'histoire du vingtième siècle.

Ce travail de recherche ouvre aussi de nouvelles pistes d'interprétation quant aux événements qui ont conduit il y a tout juste 40 ans à l'issue tragique de l'Unité populaire et au coup d'Etat mené par le général Pinochet, le 11 septembre 1973.

Haut de page

Auteur

Franck Gaudichaud

est spécialiste du Chili et des mouvements sociaux en Amérique latine, sur lesquels il a déjà publié plusieurs livres et articles. Après avoir fait des recherches à Santiago du Chili, il a enseigné dans les universités de La Rochelle et d'Amiens. Il est désormais maître de conférences en civilisation latino-américaine à l'université de Grenoble et chercheur à l'ILCEA (Institut des Langues et des Cultures d'Europe et d'Amérique EA 613).
Ce livre est issu de son travail de thèse de doctorat en science politique, réalisé sous la direction de Michael Löwy (université Paris VIII).

Publications du même auteur

Haut de page