Navigation – Plan du site
Du syndicalisme au politique

Du syndicalisme au politique

Regard intérieur sur la CGT, le PSU et le PS
Pierre Brana, Du syndicalisme au politique. Regard intérieur sur la CGT, le PSU et le PS, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Essais », 2013, 264 p., ISBN : 9782753528031.
Notice publiée le 14 octobre 2013

Présentation de l'éditeur

Comment passer du syndicalisme au politique, de la contestation à la gestion ? Y a-t-il une fatalité à être minoritaire ? Minoritaire dans une CGT dominée par le parti communiste ? Minoritaire comme rocardien dans un parti socialiste dominé par Mitterrand ? Comment concilier les impératifs de la gestion et la volonté de changer la vie, les réalités politiques et les exigences éthiques ? Comment confronter ces exigences aux choix de son pays, des nationalisations aux privatisations, de l’engagement dans la guerre en Irak à l’intervention au Rwanda ?

Dans ce parcours original d’un ingénieur issu du quartier ouvrier de Bordeaux, d’un syndicaliste autogestionnaire à la CGT qui devient maire, conseiller général, député, apparaissent toute la richesse et les interrogations de cette deuxième gauche que symbolise Michel Rocard dont Pierre Brana a été un des proches au PSU et au PS tout en gardant son indépendance et son originalité. Un itinéraire singulier qui éclaire l’histoire syndicale et politique des cinquante dernières années.

Haut de page

Auteur

Pierre Brana

Pierre Brana, ingénieur à EDF-GDF, a été responsable d’importants syndicats CGT dans les Côtes-du-Nord et en Gironde où il fut membre du bureau de l’Union départementale des syndicats CGT.
Secrétaire fédéral et membre de la direction politique nationale du PSU puis secrétaire national du PS, il a occupé également plusieurs postes électifs, maire d’Eysines dans la banlieue de Bordeaux, vice-président du conseil général de la Gironde en charge des finances, conseiller régional, député. Rapporteur des crédits de la coopération puis de ceux du ministère des Affaires étrangères, il est l’auteur de nombreux rapports sur la maîtrise de l’énergie, le pétrole et l’éthique, l’Europe de sécurité et de justice, la Cour des comptes européenne, les fraudes communautaires, la candidature de la Turquie à l’Union européenne, les guerres dans l’ex-Yougoslavie, le génocide au Rwanda, etc.
Proche de Michel Rocard depuis 1971, il l’a suivi dans tout son parcours ministériel, du Plan à Matignon, en passant par l’Agriculture.

Haut de page