Navigation – Plan du site
Amor sans desonor : une pragmatique pour Tristan et Yseut

Amor sans desonor : une pragmatique pour Tristan et Yseut

Brîndusa Grigoriu, Amor sans desonor : une pragmatique pour Tristan et Yseut, Craiovia (Roumanie), Editura Universitaria, coll. « Études françaises », 2013, 306 p., ISBN : 978-606-14-0580-0.
Notice publiée le 29 octobre 2013

Présentation de l'éditeur

Pour Tristan et Yseut, l'amor rime au desonor ; néanmoins, du philtre à la mort, les amants s'efforcent de garder leur face, en s'innocentant (chez Béroul), en proposant leur essample (avec Thomas), en rivalisant avec Lancelot et Guenièvre (dans Tristan en prose). C'est la théâtralité de l'amant de roman qui se révèle à travers la notion de "face", lancée par Erving Goffman, développée par Penelope Brown et Stephen Levinson et affinée par Catherine Kerbrat-Orecchioni.

Replacé dans son contexte artistique et culturel, le "face-work" (le travail des faces) érotique invite à une nouvelle lecture des Romans de Tristan.

Haut de page

Auteur

Brîndusa Grigoriu

Titulaire d'un doctorat de langues et littératures anciennes de l'université Alexandru Ioan Cuza de Iasi et de l'université de Poitiers. Auteure d'une étude sur les émotions liminaires de la littérature française (Universitaria, 2012) et de plusieurs essais littéraires, elle enseigne les lettres médiévales en Roumanie, au département de langue et de littérature françaises de l'université Alexandru Ioan Cuza de Iasi

Haut de page