Navigation – Plan du site

Florence Odin, Christian Thuderoz, Des mondes bricolés ?. Arts et sciences à l'épreuve de la notion de bricolage

Frédérique Giraud
Des mondes bricolés ?
Florence Odin, Christian Thuderoz (dir.), Des mondes bricolés ? Arts et sciences à l'épreuve de la notion de bricolage, Presses polytechniques et universitaires romandes, coll. « METIS LyonTech », 2010, 391 p., EAN : 9782880749019.
Haut de page

Texte intégral

1C’est à un voyage dans le monde de la bricole que nous convient Françoise Odin et Christian Thuderoz, coordinateurs scientifiques de l’ouvrage Des mondes bricolés ?, qui vient de paraître aux Presses polytechniques et universitaires romandes. Bricole, bricoler, bricolage le tour d’horizon sémantique proposé en introduction montre la péjoration dont est victime le terme. Alors qu’il désignait à l’origine un instrument conçu par des ingénieurs militaires, il renvoie désormais à une activité un peu vulgaire, désorganisée, amateuriste… Ce balancement même fonde l’intérêt pour cette notion, comme le signalent Françoise Odin et Christian Thuderoz « [ouvrant] de riches questions de recherche. D’abord en termes de rapprochements inusités : entre la technicité et la ruse, l’organisation et le flou, le projet et la contingence, le décidé et le négocié, le sensible et l’intelligible » (p. 7)

2Mêlant la voix de chercheurs de formations diverses, Des mondes bricolés nous invite à une relecture de Lévi-Strauss. Dans les pages liminaires de La Pensée sauvage Claude Lévi-Strauss introduit une différence entre le bricoleur et l’ingénieur. Ces pages fondatrices de la problématique de cet ouvrage nous sont données à lire : trois pages titrées « La poésie du bricolage » qui engendrent une problématique de recherche féconde. Cette opposition entre le bricoleur et l’ingénieur est-elle fondée ? C’est au contraire un constat de brouillage entre ces deux figures qui est posé ici. A ce doublon, les auteurs rajoutent la figure de l’artiste. Les contributions de Philippe Choulet et Frédéric Keck permettent une plongée dans les arcanes de la pensée lévi-straussienne. Leur lecture est fondamentale pour partir d’un bon pied explorer les « mondes bricolés ».

  • 1 Becker, H. Les Mondes de l’art, Paris, Flammarion, 1988
  • 2 Francfort, I., Osty, F., Sainsaulieu, R. et Uhalde M., Les Mondes sociaux de l’entreprise, Paris, D (...)
  • 3 Salais, R., Les Mondes de production. Enquête sur l’identité économique de la France, Paris, Ed EHE (...)

3Vingt-quatre chapitres donc pour tester l’heuristicité de la notion de bricolage, examiner à nouveau la figure de l’ingénieur au regard des pratiques respectives du bricoleur, de l’artiste, leurs différences et ressemblances. Deuxième notion centrale dans cet ouvrage, celle de « mondes » issue des travaux de Becker 1, Sainsaulieu 2 ou encore Salais et Storper 3 Il s’agit pour les auteurs concurremment de « jeter un autre regard sur le monde, sa structuration ou son fonctionnement » (p. 13). Ils se demandent si l’on peut parler d’un « ordre social bricolé ».

  • 4 Ainsi Claude Javeau compare-t-il l’usage de la notion de bricolage chez Lévi-Strauss au sien dans s (...)
  • 5 Il est impossible de rendre compte de l’ensemble des vingt-quatre contributions dans l’espace restr (...)

4Les contributions réunies dans la première partie de l’ouvrage, assemblées sous le titre Le bricolage comme concept d’élucidation du réel composent brique par brique des idéaux-type du bricoleur, de l’ingénieur… A chacun la mission de repartir de la pensée de Lévi-Strauss et de la préciser, détailler ou de la confronter à ses propres usages du terme4. La seconde et troisième partie visent à décrire dans différents mondes ou situations des usages de la notion de bricolage : apprentissage des mathématiques, savoir-faire des marins-pêcheurs, perruque ouvrière, formation étudiante, pensée de Hayek, usages du téléphone portable, romans, expérience et cérémonies religieuses, théâtre5.

5Le pacte qui anime tous les auteurs est la revalorisation académique du bricolage, et la volonté de gommer la systématicité de l’opposition entre bricoleur et ingénieur. Bricolage cognitif, bricolage religieux, bricolage méthodologique, il n’y a pas un bricolage mais des formes de bricolage. Si les contributions tiennent un pari, c’est celui de poser le bricolage comme un concept opérationnel, heuristique pour penser un certain nombre de pratiques sociales. Etonnante absence cependant de la notion de bricolage dans le domaine des pratiques culturelles, des travaux de De Certeau, de la notion de braconnage chez Hoggart et des liens avec celle de bricolage. Si l’une des leçons que l’on peut retenir de ces contributions est que les acteurs bricolent de façon incessante et nécessaire, reste à envisager les enjeux de pouvoirs gisant derrière la notion de bricolage, sur lesquels un silence pèse dans l’ouvrage.

  • 6 Au menu du dvd intitulé « Perruques, bricoles et émergences » des photographies permettant de donne (...)

6Un ouvrage bricolé ? Extraits d’autres ouvrages, entretiens, photographies, dvd6 dessinent un ouvrage composite. Bricolage interdisciplinaire également, l’originalité des Mondes bricolés étant de réunir des informaticiens, des mathématiciens, des sociologues, biologistes, gestionnaires et philosophes.

Haut de page

Notes

1 Becker, H. Les Mondes de l’art, Paris, Flammarion, 1988

2 Francfort, I., Osty, F., Sainsaulieu, R. et Uhalde M., Les Mondes sociaux de l’entreprise, Paris, Desclée de Brouwer, 1995

3 Salais, R., Les Mondes de production. Enquête sur l’identité économique de la France, Paris, Ed EHESS, 1993

4 Ainsi Claude Javeau compare-t-il l’usage de la notion de bricolage chez Lévi-Strauss au sien dans son ouvrage Le Bricolage du social. Un traité de sociologie, PUF, 2001

5 Il est impossible de rendre compte de l’ensemble des vingt-quatre contributions dans l’espace restreint de ce compte-rendu.

6 Au menu du dvd intitulé « Perruques, bricoles et émergences » des photographies permettant de donner corps aux bricolages, films et entretiens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédérique Giraud, « Florence Odin, Christian Thuderoz, Des mondes bricolés ?. Arts et sciences à l'épreuve de la notion de bricolage », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2011, mis en ligne le 07 février 2011, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/lectures/1264

Haut de page

Rédacteur

Frédérique Giraud

Allocataire-monitrice à l’ENS de Lyon, doctorante au Centre Max Weber, équipe DPCS (Dispositions, Pouvoirs, Cultures, Socialisations). Frédérique Giraud est rédactrice en chef de Lectures.

Articles du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Lectures - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction / Any replication is submitted to the authorization of the editors

Haut de page