Skip to navigation – Site map

Alain Beitone, Christine Dollo, Jacques Gervasoni et Christophe Rodrigues, Sciences sociales

Elieth P. Eyebiyi
Sciences sociales
Alain Beitone, Christine Dollo, Jacques Gervasoni, Christophe Rodrigues, Sciences sociales, Paris, Dalloz-Sirey, series: « Aide-memoire », 2012, 590 p., ISBN : 978-2-247-12041-3.
Top of page

Full text

1Un aide-mémoire de 590 pages, voilà ce que propose cette 7e édition de Sciences sociales, ouvrage écrit à quatre mains par Alain Beitone, Christine Dollo, Jacques Gervasoni et Christophe Rodrigues, tous professeurs de sciences économiques.

2En vingt-quatre chapitres, les auteurs proposent une approche concise et pratique pour comprendre les sciences sociales, tant dans leur diversité que dans leur richesse thématique. Aussi commencent-ils par un chapitre sur l’épistémologie des sciences sociales, dont l’ambition claire est de mettre en lumière les processus de construction des connaissances. Les grands débats fondateurs des théories du raisonnement sont ainsi abordés, quoique de manière succincte : idéalisme, rationalisme, positivisme, matérialisme, etc. Évidemment, parler de l’histoire des sciences ne saurait éluder les controverses entre le matérialisme rationnel de Gaston Bachelard et le rationalisme critique de Karl Popper, le holisme méthodologique de Durkheim versus l’individualisme méthodologique de Boudon. L’ouvrage n’occulte pas non plus le débat sur les thèses de Kuhn versus Lakatos à propos du statut de la science, ou encore les querelles méthodologiques entre Dilthey, Bourdieu et son « relationnisme méthodologique » (p. 15) ou encore Passeron, et bien d’autres. Cet aide-mémoire en rend compte avec intelligence.

3Une fois les questions épistémologiques présentées, les auteurs s’attachent à la méthodologie, incontournable procès non seulement dans la compréhension des sciences sociales mais aussi dans la recherche en sciences sociales. À juste titre, ils rappellent d’ailleurs Bachelard pour qui « la science se construit contre l’évidence » (p. 19). Préciser la démarche méthodologique étant d’autant plus nécessaire que la validité de toute recherche passe d’abord par la lisibilité et la rigueur des méthodes employées, les auteurs partent de la construction des faits sociaux et présentent les techniques les plus couramment utilisées (observation, différents types d’entretiens, etc.), en précisant certaines de leurs contraintes générales.

4Ensuite, l’ouvrage propose un condensé disciplinaire et thématique à la fois. Il traite alors de sociologie politique autour des notions centrales de citoyenneté, de comportements politiques, d’opinion publique ou encore de médias et de démocratie, de sociologie de la famille, de sociologie du travail, de sociologie de la culture ou encore de sociologie des religions. Si les grands thèmes, aussi bien historiques que contemporains, qui tiennent céans en sciences sociales sont évoqués aussi extensivement que possible, malgré la nécessité de les condenser, les auteurs fournissent à chaque fois une liste d’auteurs pour en savoir plus, liste organisées en trois items : « Initiation », « Approfondissement » et « Sur la toile », ce dernier fournissant des liens Internet pour accéder à d’autres contenus. Des encadrés permettent également d’illustrer les principaux concepts ainsi que les discussions entre différents auteurs.

  • 1 Alain Beitone, Yves Alpe, Christine Dollo, Jean-Renaud Lambert et Sandrine Parayre. Lexique de soci (...)

5Bien que le contenu de cet aide-mémoire en sciences sociales reste largement orienté vers la sociologie, les auteurs n’omettent pas de nourrir l’interdisciplinarité autour de quelques thématiques fortes comme la pauvreté, la mobilité sociale, la parenté, ou encore l’entreprise. On pourrait souhaiter que d’autres disciplines et/ou courants de pensée comme l’anthropologie des espaces publics africains, la sociologie historique du politique, les études postcoloniales et décoloniales, les subaltern studies et autres sociologie du droit fassent leur entrée dans les pages d’une prochaine édition, puisque les sciences sociales sont de plus en plus multi centrées. Toutefois, il n’est pas exagéré de souligner que cette 7e version, non seulement enrichit la précédente mais aussi complète utilement le Lexique de sociologie1 antérieurement commis par deux des auteurs du présent aide-mémoire, en compagnie d’autres chercheurs.

Top of page

Notes

1 Alain Beitone, Yves Alpe, Christine Dollo, Jean-Renaud Lambert et Sandrine Parayre. Lexique de sociologie, Paris, Dalloz-Sirey, 2010.

Top of page

References

Electronic reference

Elieth P. Eyebiyi, « Alain Beitone, Christine Dollo, Jacques Gervasoni et Christophe Rodrigues, Sciences sociales », Lectures [Online], Reviews, 2013, Online since 13 November 2013, connection on 16 October 2019. URL : http://journals.openedition.org/lectures/12662

Top of page

Copyright

© Lectures - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction / Any replication is submitted to the authorization of the editors

Top of page