Navigation – Plan du site
Biotechnologies : quelles limites ?

Biotechnologies : quelles limites ?

Quo vadis Homo sapiens ?
Auteur : Bernard Fontaine
Préfacier : Hervé Chneiweiss
Bernard Fontaine, Biotechnologies : quelles limites ? Quo vadis Homo sapiens ?, L'Harmattan, 2013, 202 p., ISBN : 978-2-343-00092-3.
Notice publiée le 15 novembre 2013

Présentation de l'éditeur

Les recherches entreprises au cours du dernier demi-siècle ont permis des avancées considérables dans le domaine des biotechnologies au sens large : assistance médicale à la procréation, manipulations génétiques, génomique, nanohiotechnologies, OGM, agricultures... La convergence des nanotechnologies, de la biologie, de l'informatique et des sciences cognitives (la convergence NBIC) ouvre maintenant des perspectives immenses à la science et à ses applications.
En même temps, les relations entre les sciences de la vie et les biotechnologies d'une part et la société d'autre part sont de plus en plus difficiles. Ce livre, écrit par un scientifique non directement spécialisé dans les recherches en biotechnologies, mais "chercheur-citoyen", décrit les "progrès" réalisés à ce jour dans ce domaine en rapide évolution. Les côtés extrêmement positifs, mais aussi les aspects très inquiétants pour le futur, sur les plans éthique et sociétal, de certaines des découvertes récentes en biotechnologies, sont analysés dans un esprit humaniste.
Cet ouvrage pose la question de la finalité du progrès dans le domaine des biotechnologies. Certains estiment que "ce qui peut être fait doit être fait et sera fait". Pour l'auteur, les limites ultimes ne doivent pas être techniques mais éthiques.

Haut de page

Auteurs

Bernard Fontaine

Directeur de recherche émérite au CNRS.

Hervé Chneiweiss (Préfacier)

Haut de page