Navigation – Plan du site
Emotions patrimoniales

Emotions patrimoniales

Dir. : Daniel Fabre
Daniel Fabre (dir.), Emotions patrimoniales, Paris, Maison des Sciences de l'Homme, coll. « Ethnologie de la France », 2013, 408 p., textes réunis par Annick Arnaud, ISBN : 978-2-7351-1629-4.
Notice publiée le 23 avril 2014

Présentation de l'éditeur

Sur le terrain, le bon ethnographe s'attache à ce qui empêche ses interlocuteurs de dormir tranquilles, à ce qui les passionne, les fait débattre à l'infini, les met en joie ou en larmes, les émeut... En France et en Europe, il y a à peine un demi-siècle que le patrimoine culturel fait pleinement partie de ces causes pour lesquelles individus et collectifs se mettent en mouvement. Le présent ouvrage analyse cette révolution discrète mais profonde.
Il la saisit dans la diversité concrète des mobilisations. Les unes sobres, les autres expansives. Certaines canalisées par le savoir-faire administratif, quelques-unes débordant tous les cadres et s'épanchant en résistance inattendue, spectaculaire, radicale. Une question anthropologique court dans cette enquête : comment est-on sorti du "temps des monuments", au cours duquel ces derniers incarnaient de façon très persuasive la patrie, grande ou petite, pour entrer dans le "temps du patrimoine" où se forge un tout autre rapport sensible au passé et où s'inventent des engagements inédits ? Ce nouveau régime patrimonial, lorsqu'il est promu à l'échelle du monde, se heurte un peu partout à des réactions religieuses et politiques puissantes que la comparaison ethnologique nous aide à identifier.

Haut de page

Auteur

Daniel Fabre (dir.)

Daniel Fabre, anthropologue, est directeur d'études à l’École des hautes études en sciences sociales, professeur extraordinaire à l’université de Rome Tor Vergata, et directeur du LAHIC (CNRS-EHESS-ministère de la Culture et de la Communication, IIAC). Il a récemment lancé et animé plusieurs enquêtes collectives sur les appropriations contemporaines du passé.

Publications du même auteur

Haut de page