Navigation – Plan du site
Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ?

Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ?

Denis Merklen, Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ?, Villeurbanne, ENSSIB, coll. « Papiers », 2013, 354 p., ISBN : 979-10-91281-14-0.
Notice publiée le 21 novembre 2013

Présentation de l'éditeur

70 bibliothèques ont été incendiées en France entre 1996 et 2013. Denis Merklen, sociologue, a enquêté durant cinq ans pour tenter d’en comprendre les raisons, esquisser quelques réflexions. L’objectif n’est pas seulement de donner à voir un phénomène passé inaperçu. Il s’agit aussi d’abandonner l’idée selon laquelle ce type d’événement relève de conduites insensées, voire nihilistes. Et pour cela, le premier pas consiste à sortir les élus, les bibliothécaires et les journalistes de leur état de perplexité dès lors qu’une bibliothèque est prise pour cible : nulle recette, donc, simplement des descriptions et des analyses pertinentes sur des conflits dont la nature et la signification ne sont pas évidentes.


Sommaire :

- Introduction : Un caillou dans la bibliothèque

- I. Les territoires du conflit

- II. Dedans et dehors, la bibliothèque, l’école et la presse people

- III. Littératie et révolte populaire

- IV. Les bibliothèques face à leurs quartiers

- V. La bibliothèque au coeur du politique

- VI. La leçon d’écriture des classes populaires

- Conclusion

Haut de page

Auteur

Denis Merklen

Denis Merklen est professeur à l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Cet ouvrage est issu de son habilitation à diriger des recherches : « Politicité et sociabilité : quand les classes populaires questionnent la sociologie et la politique ».

Publications du même auteur

Haut de page