Navigation – Plan du site
Le retour de la guerre juste

Le retour de la guerre juste

Droit international, épistémologie et idéologie chez Carl Schmitt
Céline Jouin, Le retour de la guerre juste. Droit international, épistémologie et idéologie chez Carl Schmitt, Vrin, coll. « Contextes », 2013, 375 p., ISBN : 978-2-7116-2380-8.
Notice publiée le 04 décembre 2013

Présentation de l'éditeur

Dans ses écrits de droit international, Cari Schmitt voit émerger une tendance économique et militaire qui conduit à relativiser les souverainetés nationales, tendance que relaie un droit international qui traduit les rapports de force et les équilibres diplomatiques en termes de moralisation du droit. Selon le juriste allemand, un concept discriminatoire de guerre s'est imposé au XXe siècle., fondé sur la distinction des ennemis en agresseurs et agressés au moyen de critères formels discutables.

L'ancien concept de la "guerre juste" serait ainsi revenu dans une forme sécularisée et positivée, permettant de désigner un "ennemi absolu" (le non-démocrate, l'Etat-voyou. le terrorisme international, etc) avec lequel il est exclu de négocier. Ce livre ne se contente pas de présenter une synthèse des analyses du juriste en matière de droit international. Tout en soulignant l'idéologie présente dans la pensée schmittienne.

Il en propose une reconstruction à partir de son épistémologie et de sa "théorie de la vérité". La question de son rapport avec le marxisme y occupe une place stratégique. Il y est montré que Schmitt, représentant du fascisme européen qui s'est compromis avec le nazisme, n'a pas craint de s'approprier les théories marxistes de l'impérialisme pour les incorporer à sa théorie.

Haut de page

Auteur

Céline Jouin

Céline Jouin est maître de conférences en philosophie à l'Université de Caen Basse-Normandie.

Haut de page