Navigation – Plan du site
L'anthropologie des médecins (IXe-XVIIIe siècles)

L'anthropologie des médecins (IXe-XVIIIe siècles)

Joël Chandelier, Aurélien Robert, Pauline Koetschet, Danielle Jacquart, Rafael Mandressi (dir.), « L'anthropologie des médecins (IXe-XVIIIe siècles) », Revue de Synthèse, n° 4, 2013, 160 p., Springer, ISBN : 978-2-8178-0510-8.
Notice publiée le 06 janvier 2014

Présentation de l'éditeur

Jusqu’au XIX e  siècle, les médecins se sont fait anthropologues, au sens où ils s’interrogeaient, par nécessité, sur la nature humaine. Les âges de la  vie,  l’influence  de  la  géographie,  des  pratiques  alimentaires  et  des mœurs, voire de la morale sont autant d’éléments que le médecin devait prendre en  compte dans sa description  de l’homme et de sa santé. La particularité de l’anthropologie des médecins tenait en effet avant tout à la reconnaissance d’une infinie variété  au  sein  de l’humanité, variété à laquelle le médecin devait et  savait seul  s’adapter. De plus, l’extension très large de la notion de santé leur permettait de tenir un discours allant au-delà  du  simple  bien-être  du  corps,  puisqu’ils  pouvaient  revendiquer un rôle à jouer dans l’encadrement et l’amélioration des mœurs ou de la pensée.  

En  d’autres  termes,  le  point  de  vue  médical  sur  l’homme  n’a  presque jamais  été  un  simple  matérialisme  confiné  à  l’anatomie  ou  à  la description  physique  des  êtres  humains,  mais  a  constitué  depuis l’Antiquité   une   anthropologie,   dont   l’histoire   est   ici   retracée   des réinterprétations  arabes  aux  développements  du  début  de  l’époque
contemporaine.  
Le  numéro  s’adresse  donc  tout  particulièrement  aux  historiens  de  la médecine  mais aussi aux philosophes et aux historiens de la modernité.

Sommaire  
 
Présentation
J. Chandelier, A. Robert : L’anthropologie des médecins (IX e -XVIII e  
siècle)
 
Articles

- P. Koetschet : Les maladies de l’âme comme lieu de rencontre entre
médecine et philosophie dans les textes arabes médiévaux (IX e -XI e  
siècle)
 
- D. Jacquart : La reconstruction médicale de la nature de l’homme aux
IX e  et XII e  siècles
 
- J. Chandelier, A. Robert : Nature humaine et complexion du corps
chez les médecins italiens de la fin du Moyen Âge
 
- Rafael Mandressi : Médecine et discours sur l’homme dans la première
modernité
 
 Chronique de la recherche  
 
Comptes rendus

Haut de page