Navigation – Plan du site
S'informer à l'ère numérique

S'informer à l'ère numérique

Josiane Jouët, Rémy Rieffel (dir.), S'informer à l'ère numérique, Presses universitaires de Rennes, coll. « Res Publica », 2013, 200 p., ISBN : 978-2-7535-2858-1.
Notice publiée le 13 janvier 2014

Présentation de l'éditeur

Les technologies numériques prennent aujourd'hui une part croissante dans notre vie quotidienne : ordinateurs portables, smartphones, tablettes, nous permettent désormais d'accéder à l'information à tout n'ornent et en tout lieu. Cette multiplication des équipements s'accompagne d'une profusion d'actualités sur les supports de l'imprimé, de la radio, de la télévision, du Web. Comment les individus, soumis à un flux ininterrompu de messages, accèdent-ils à l'information ? Comment la sélectionnent-ils et s'approprient-ils les nouveaux formats numériques de l'actualité ? Combinent-ils usages des médias traditionnels sur les anciens supports et sur leurs versions électroniques ? Cet ouvrage questionne aussi l'intérêt que les individus prêtent aux actualités portant sur Le politique, autrement dit aux événements et aux thèmes d'intérêt public débattus dans les médias.

En croisant différentes méthodes d'enquête qualitatives (entretiens individuels, entretiens collectifs, observations ethnographiques de commentaires sur les sites de médias), les auteurs ont tenté de saisir les formes ordinaires de l'engagement dans la cité, peu connues par rapport aux formes institutionnelles ou militantes de la politisation. L'implication dans l'information politique favorise-t-elle les discussions au sein des réseaux de sociabilité en face à face ou en ligne ? Observe-t-on des différences significatives dans les pratiques d'engagement entre les groupes sociaux ? L'information numérique contribue-t-elle à une démocratisation du débat politique ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles cet ouvrage apporte des réponses précises et fouillées, en mettant en exergue la continuité de certaines pratiques, mais aussi de réelles inflexions, voire des ruptures.

Si beaucoup d'études ont été menées ces dernières années sur les transformations induites par Internet, on ne dispose en fait que de très peu d'enquêtes sur la façon dont nous nous approprions aujourd'hui les nouvelles diffusées par les médias traditionnels et les médias numériques. Cet ouvrage, fruit d'un travail collectif mené au sein du laboratoire CARISM de l'IFP (université Paris 2 Panthéon-Assas), apporte un éclairage inédit sur les pratiques informationnelles des Français à l'ère du numérique.

Haut de page