Navigation – Plan du site
À bas la guerre ! À bas le gouvernement !

À bas la guerre ! À bas le gouvernement !

Le procès Liebknecht
Rosa Luxemburg, Karl Liebknecht, À bas la guerre ! À bas le gouvernement ! Le procès Liebknecht, Les Editions de l'Epervier, coll. « Grands combats de la liberté », 2011, 94 p., Traduit de l'allemand par Cécile Denis, ISBN : 978-2-36194-010-2.
Notice publiée le 10 février 2014

Présentation de l'éditeur

Le 1er mai 1916, à Berlin, un groupe d'hommes et de femmes décide de dire non à la guerre. Ils manifestent contre les forces du militarisme d'État. Ils se dressent également contre ceux qui, à l'intérieur de leur propre parti, ont choisi de participer à l'Union Sacrée et soutiennent la boucherie. Au milieu de plusieurs milliers de manifestants, Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg scandent leur slogan : "À bas la guerre ! À bas le gouvernement !".
Il faut saluer le courage de ces deux grandes figures du socialisme allemand. Leur geste pacifiste va coûter à chacun d'eux plusieurs années d'emprisonnement. Karl Liebknecht, aussitôt traduit devant un tribunal militaire, ne sera libéré qu'à la fin de 1918. Rosa Luxemburg, soumise à un régime exceptionnel de réclusion, passera la quasi-totalité de la guerre en prison. Pourtant un groupe est né qui va avoir une influence déterminante sur l'histoire de l'Allemagne : le groupe Spartakus.
La lecture des documents relatifs au fameux "procès Liebknecht" nous fait revivre l'époque de la naissance de ce groupe. Les textes de Karl Liebknecht font l'objet d'une première traduction en français. Ils jettent un regard nouveau sur les analyses des causes de la guerre, élaborées par des révolutionnaires internationalistes de premier plan.

Haut de page