Navigation – Plan du site
Activité d'élèves, activité d'enseignants en éducation scientifique et technologique

Activité d'élèves, activité d'enseignants en éducation scientifique et technologique

Jacques Ginestié, André Tricot (dir.), « Activité d'élèves, activité d'enseignants en éducation scientifique et technologique », RDST, n° 8, 2013, 224 p., ENS Éditions, ISBN : 978-2-84788-481-4.
Notice publiée le 19 février 2014

Présentation de l'éditeur

L'école organise les rapports entre l'enseignement dispensé par l'enseignant et les apprentissages construits par les élèves. L’organisation conçue par l’enseignant a une incidence sur l’activité des élèves. Analyser l’activité de l’enseignant et celle de l’élève accroit la compréhension des processus d’enseignement-apprentissage dans lesquels les interactions sont déterminantes. Cette étude est particulièrement difficile. Théoriquement, il faut disposer deux théories, une de l’enseignement et une de l’apprentissage, qui mobilisent des concepts proches. Méthodologiquement, ces études supposent de définir des variables proches.

Trois articles de ce numéro thématique proposent de neutraliser un registre d’activité. Bellec et Tricot mobilisent la théorie de la charge cognitive pour étudier l’effet d’un enseignement sur l’activité cognitive des apprenants. Franc et al. opèrent le même choix de neutralisation du registre d’activité de l’enseignant mais en jouant sur la composante émotionnelle. Kermen et Teixeira Barroso articulent approches didactique et ergonomique pour décrire l’activité d’une enseignante de chimie. Deux autres articles proposent une approche plus descriptive en rendant compte de deux registres d’activités. Aldon et Bécu-Robinault, analysent les éléments de construction d’un modèle explicatif et pointent les difficultés. Paba et al. proposent un dispositif d’aide à destination des enseignants pour la prise en compte des conceptions initiales des élèves pour enseigner le concept de milieu. Le sixième article de Pautal et al. propose une approche de la compréhension de processus à l’œuvre dans l’enseignement et l’apprentissage de la circulation du sang.
L’intérêt pour l’analyse de l’activité, plutôt commun dans d’autres champs des SHS, afin de comprendre les processus d’enseignement-apprentissage est plutôt récent en didactique des sciences. Ce numéro de RDST en marque une étape importante dans cette construction.

 

Sommaire

Dossier
1/ Jacques Ginestié & André Tricot, Activités d'élèves, activités d'enseignants en éducation scientifique et technologique
2/ Gilles Aldon & Karine Robinault, Modélisation et représentations des états de l'eau par des élèves de SEGPA
3/ Dominique Bellec & André Tricot, Étude des systèmes techniques en enseignement secondaire : apports de la théorie de la charge cognitive
4/ Serge Franc, Christian Reynaud & Abdelkrim Hasni, Apprentissages en éducation à la biodiversité à l'école élémentaire : savoirs et émotions au sujet des arthropodes
5/ Isabelle Kermen & Marcia Teixeira Barroso, Activité ordinaire d'une enseignante de chimie en classe de terminale
6/ Eliane Pautal, Patricia Schneeberger & Patrice Venturini, De l'action à l’activité d’enseignants et d’élèves : une aide à la compréhension des processus à l’œuvre dans l’enseignement et l’apprentissage en sciences du vivant

Compte rendu d’innovation
7/ Jean-François Paba, Jacques Ginestié & Marie Agostini, Enseigner le concept de milieu : exemple de processus d’aide à la prise en compte des conceptions initiales des élèves

Varia
8/ Dimitrios Koliopoulos, Jean-Marie Boilevin, Sotiris Dossis, Eleni Paraskevopoulou & Konstantinos Ravanis, Rapport au savoir scientifique de futurs professeurs des écoles en France et en Grèce : le cas du pendule
9/ María-Eugenia Salamanca-Ávila, Mariane Frenay, Cécile Vander Borght & Thierry Hance, Transformation de la représentation des concepts scientifiques en écologie chez des étudiants de l’enseignement supérieur

 

Haut de page