Navigation – Plan du site
Avoir raison de la souillure / Surveillance de la grippe par l'OMS / L'objet invisible de l'éducation sexuelle

Avoir raison de la souillure / Surveillance de la grippe par l'OMS / L'objet invisible de l'éducation sexuelle

Pascale Bourret, Vololona Rabeharisoa (dir.), « Avoir raison de la souillure / Surveillance de la grippe par l'OMS / L'objet invisible de l'éducation sexuelle », Sciences sociales et santé, vol. 31, n° 4, décembre 2013, 106 p., Montrouge, Éditions John Libbey Eurotext, ISBN : 978-2-7420-1107-0.
Notice publiée le 19 mars 2014

Présentation de l'éditeur

Sommaire

- Avoir raison de la souillure : l’observance de l’hygiène des mains en milieu hospitalier – Mélinée Schindler

- De l’hôpital mouroir à l’hôpital centre de soins. Regard d’historien sur la fièvre puerpérale et la transformation du système de protection sociale – Yannick Marec

- Le réseau mondial de surveillance de la grippe de l’OMS. Modalités de circulation des souches virales, des savoirs et des techniques, 1947-2007 – Ana Aranzazu

- L’OMS et ses sentinelles. De la grippe pandémique à la grippe aviaire – Frédéric Keck

- Les inégalités sociales, objet invisible pour l’éducation sexuelle ? Enquête ethnographique sur l’éducation sexuelle dans les collèges – Maud Gelly

- L’éducation à la sexualité, entre psychologie des différences, santé sexuelle et protection de la jeunesse. L’égalité introuvable ? – Michel Bozon

Haut de page