Navigation – Plan du site
Résistances et mémoires des esclavages

Résistances et mémoires des esclavages

Espaces arabo-musulmans et transatlantiques
Olivier Leservoisier, Salah Trabelsi (dir.), Résistances et mémoires des esclavages. Espaces arabo-musulmans et transatlantiques, Paris, Karthala, coll. « Esclavages », 2014, 256 p., ISBN : 978-2-8111-1031-4.
Notice publiée le 10 avril 2014

Présentation de l'éditeur

Fondé sur une approche analytique interdisciplinaire entre historiens et anthropologues qui privilégient le rôle et le vécu des acteurs, ainsi qu’une démarche croisée des échelles d’analyse (individuelles et collectives, spatiales, temporelles...), cet ouvrage propose une réflexion originale et inédite sur l’esclavage dans les espaces arabo-musulmans et transatlantiques.

Deux thèmes complémentaires l’organisent. Le premier concerne les formes plurielles de résistances des esclaves - de la révolte à l’« accommodation » à un pouvoir - et de leurs parcours d’émancipation. Le second porte sur les dynamiques mémorielles appréhendées comme acte politique. Comment le passé de l’esclavage est-il réactualisé et vécu au quotidien ? Comment les acteurs et les groupes se le représentent-ils? Quels usages en font-ils, dans quels contextes et avec quelles finalités ? Peut-on parler d’une mémoire globale de l’esclavage ?

Pour la première fois, cet ouvrage, en réunissant les meilleurs spécialistes, établit un dialogue entre des sociétés de la Méditerranée et de l’Atlantique qui ont toutes connu l’esclavage.

Haut de page

Auteurs

Olivier Leservoisier (dir.)

Olivier Leservoisier est  professeur en anthropologie et membre du Centre de recherches et d’études anthropologiques (CREA) à l’université Lumière Lyon.

Salah Trabelsi (dir.)

Salah Trabelsi, maître de conférences en histoire et civilisation à l’université Lumière Lyon 2, directeur adjoint du Groupe de Recherches et d’Etudes sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO) et membre du CIRESC.

Haut de page