Navigation – Plan du site
Clientélisme et patronage dans l'Algérie contemporaine

Clientélisme et patronage dans l'Algérie contemporaine

Mohammed Hachemaoui, Clientélisme et patronage dans l'Algérie contemporaine, Paris, Aix-en-Provence, Karthala, Iremam, coll. « Les terrains du siècle », 2013, 204 p., ISBN : 978-2-8111-0909-7.
Notice publiée le 22 avril 2014

Présentation de l'éditeur

Comment interpréter, à l'heure des soulèvements populaires arabes, l'endurance de l'autoritarisme en Algérie ? Pourquoi la politique électorale est-elle aussi importante pour les gardiens du régime autoritaire ? Est-elle une menace pour la survie de l'autoritarisme ou un mécanisme de durabilité de celui-ci ? Pourquoi les partis d'opposition, qu'ils soient islamistes ou laïcs, participent-ils à l'autoritarisme électoral ? Pourquoi, après plus d'un siècle chargé de ruptures allant de la colonisation à l'islamisme en passant par le socialisme, les faits tribal et maraboutique s'avèrent-ils aussi prévalents dans l'Algérie de Bouteflika ? Y a-t-il des tribus dans l'urne ? Les confréries orientent-elles le vote des électeurs ? Pourquoi les forces de l'argent investissent-elles le jeu électoral ? Les électeurs votent-ils pour des corrompus ? A l'inverse des schémas préconçus, cet ouvrage entreprend une immersion ethnographique pour percer l'énigme de la politique en Algérie.

En projetant la lumière sur le rôle peu analysé des tribus, des confréries et des magnats dans la politique électorale, il renouvèle la compréhension de ce grand pays du Maghreb. L'auteur construit un pont analytique et conceptuel entre science politique, anthropologie et sociologie historique et offre ainsi au lecteur une nouvelle perspective pour appréhender la politique en Algérie et plus généralement dans le monde arabe.

Haut de page

Auteur

Mohammed Hachemaoui

Mohammed Hachemaoui, docteur de Sciences-Po Paris,  enseignant-chercheur à l'Université Paris-8 et associé à l'IRLMAM (UMR 7310-AMU/CNRS). Ses travaux portent sur l'autoritarisme, le clientélisme politique, la corruption systémique et les changements de régime dans le monde arabe.

Haut de page