Skip to navigation – Site map

HomeContentsLes livres2014Fin de vie, société et souffrances

Fin de vie, société et souffrances

Fin de vie, société et souffrances

Nadia Veyrié, Fin de vie, société et souffrances, Lormont, Le Bord de l'eau, series: « Altérité critique poche », 2014, 42 p., ISBN : 9782356873170.
Notice published 13 May 2014

Publisher's presentation

Quelle place accordons-nous à la fin de vie dans une société où sont arborées la performance et l’accélération ? L’auteur, sociologue, évoque le sens accordé à la vie, à la mort et au temps dans cette société : négation de la vie et exclusion de la sensibilité, mort cachée, mort spectacle, temps réduit à une accélération sociale. La santé occidentale est également interrogée. De la santé expropriée, à la santé parfaite, voire totalitaire, l’idéal d’un être humain performant a été fabriqué. Comment la médecine est-elle alors confrontée à la réalité de la maladie grave et de l’inguérissable ? Le temps de la fin de vie – très souvent confondu avec l’acte d’euthanasie – n’est pas une performance. Comment la personne malade peut-elle vivre sa fin de vie ? Comment se manifeste une demande de mort ? Le corps soignant peut-il répondre à l’attente de soins en fonction de la déshumanisation des institutions ?

Top of page

Author

Nadia Veyrié

Docteur en sociologie de l’Université Paul Valéry-Montpellier III, chargée d’enseignement aux Universités de Montpellier I et de Caen, membre du Centre d’étude et de recherche sur les risques et les vulnérabilités, formatrice auprès de futurs travailleurs sociaux et membre du comité de rédaction de la revue Illusio. Elle a publié Deuils et héritages. Confrontations à la perte du proche, Lormont, Le Bord de l’eau, 2012.

Publications by the same author

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search